Nuit blanche à la Galerie B-312, performances sonores et visuelles le samedi 1 mars de 20h à 3h

Dans le cadre de la nuit blanche : Nuit Sonore en collaboration avec Art Matters.
Pour sa troisième édition la Galerie B-312 propose une nuit de performances sonores et visuelles. De 20h à 3h dans l’espace de la galerie, entre les expositions de Kathryn Ruppert-Dazai et Justin Stephens, 7 artistes du son et de la performance se succèderont tout au long de la nuit, pour proposer au public une série de courtes prestations. Du visuel à l’auditif, une soirée d’expérimentations en tout genre.

Florence Sicotte-Larose | Esther Splett
Esther Splett et Florence Sicotte-Larose présentent une création sonore éclectique alliant performance, curiosités électroniques et improvisation. Pour oreilles averties.

Vincent Charlebois
En assemblant une alarme de poignée de porte à un clavier à une piasse, on obtient une paire de billets pour un voyage cinématographique pour non-voyant. Quand tu plogues tout ce qui possède un in/out, ça sonne. Ça résonne comme un feu d’artifice sonore à déguster les yeux mi-clos.

Jim Bell
Une rencontre d’enregistrements sur place et de bips synthétisés provenant de cuircuits pliés explorant les interstices entre le mondain et l’au-delà.

Jackson Darby
Avec l’aide de tables tournantes, samplers et autre matériel il combine électroacoustique et hip-hop en utilisant la manipulation d’échantillons.

Nathan McNinch
Il présente un mélange d’instrumentation délicate et d’enregistrements de sons trouvés, modifiés, accompagné de son ordinateur portable et d’instruments faits maison.

Steve Bates | Josh Bonnetta | Douglas Moffat
La trame sonore presque parfaite du cinéaste Jack Chambers est ici le point de départ de trajectoires sonores, d’accidents figés et de navigations oubliées. Les trois artistes jouent avec les spectres élusifs du héros, de l’attente et de la douce horreur dans le cadre d’une performance collaborative où se posent des stratégies opposées de création sonore.

Raed Moussa
Le prélèvement humain « resampler » charnu, alimentez-le de votre voix et soyez complice du changement de votre environnement sonore.

Et aussi dans le parc Laurier en collaboration avec Valérie Perron et Jonathan Brabant Béliveau
de 20 h à 2h – Point de Rencontre
Les Dumpeurs proposent un parcours à l’intérieur d’une structure composée de différents espaces, construite et aménagée spécifiquement pour le parc Laurier. Par le biais de leur intervention, les artistes Valérie Perron et Jonathan Brabant Béliveau
invitent les passants à redécouvrir le paysage urbain.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel