Exiles of the shattered star de Kelly Richardson. Vernissage le samedi 8 septembre à 16 h

Dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal 2007
Exposition du 8 septembre au 7 octobre 2007
Vernissage: samedi 8 septembre à 16h
Discussion avec l’artiste: jeudi 13 septembre à 17h30

Au coeur du travail de Kelly Richardson, se situe un intérêt pour la création d’espaces contemplatifs qui inspirent des sentiments conflictuels, provoquant à la fois terreur et fascination. Dans ses installations vidéo, l’artiste adopte un langage cinématographique afin d’examiner de plus près la notion d’environnements construits. Selon le philosophe Slavoj Zizek, « 30 pourcent de la population mondiale vit dans un univers numérisé, construit de façon artificielle, et de plus en plus éloigné du monde naturel ou traditionnel. À tous les niveaux de notre vie, nous semblons vivre avec des choses privées de leur substance. Nous avons de la bière sans alcool, de la viande sans gras, du café sans caféineŠ et même du sexe sans sexe. Pour moi, la réalité virtuelle représente le climax de ce processus: on nous offre une réalité sans réalité ou une réalité totalement régularisée.»

Longeant la frontière entre fait et fiction, l’installation vidéo Exiles of the Shattered Star consiste en une vue soutenue d’un paysage montagneux, filmé aux petites heures du matin, et dans lequel des bribes enflammées, telles des météorites, dérivent continuellement du ciel, éclaboussant doucement l’eau d’un lac. Évoquant autant une image hypnotique qu’apocalyptique, Exiles of the Shattered Star suggère que le monde pourrait finir en silence, non pas avec un Bang, mais avec un chuchotement.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel