Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Pandémonium sous influence de Jacinthe Loranger

Vernissage le jeudi 14 février à 17h au Centre Bang

Le centre Bang vous invite au vernissage de Pandémonium sous influence, une toute nouvelle proposition de l’artiste Jacinthe Loranger qui prend forme dans toutes les salles d’Espace Virtuel.

Jacinthe Loranger s’intéresse aux objets du quotidien. Elle puise dans son milieu immédiat pour créer des mises en scène à la manière de natures mortes. Il s’agit d’une célébration du banal, du vétuste et des détritus, d’un passage de l’inanimé à l’animé.

Pour l’exposition Pandémonium sous influence, Jacinthe Loranger présente une série d’images créées par procédé numérique (collages faits de papiers sérigraphiés numérisés) et imprimées sur support vinyle pour de grands formats. L’ensemble des collages forme une fresque en anamorphose. Une série de sculptures constituées de moulages de détritus en plâtre colorés composent l’installation principale. Des impressions numériques sous forme d’imagerie lenticulaire complètent cette proposition totalement déjantée.

Jacinthe Loranger met en scène sous forme de tableaux, de sculptures et d’installations, divers objets, nourritures et animaux qui fait référence à des natures mortes. Ses compositions – parfois macabres, souvent lumineuses – contiennent plusieurs éléments que l’on pourrait retrouver dans un cabinet de curiosité contemporain. Ses œuvres abordent les thèmes de l’amour, de la mort et de la sexualité sous forme de grandes tragédies comiques, à la fois banales et ridicules. Présentées dans des décors surchargés, l’opulence apparente s’écroule pour laisser poindre les thèmes de la mort, de la disparition et de l’apocalypse, engagés dans une vision dystopique de l’avenir. Elle aime imaginer les ruines du futur. La curiosité de ces mondes alternatifs est issue de cette rencontre entre des indices du réel et des éléments d’une mythologie inventée. En convoquant des références hétéroclites issues de la culture populaire, de la mode, du design et de l’ésotérisme, elle développe une esthétique singulière qui emprunte largement au kitsch. Avec dérision, elle aborde les enjeux d’une société basée sur la consommation dont l’apparente opulence de ses icônes prévaut sur leur réelle profondeur.

Biographie
Jacinthe Loranger vit et travaille à Montréal. Sa pratique s’articule autour de la sérigraphie et se déploie sous différentes formes telles l’installation, la fabrication d’objets et de collage. Son parcours comporte plusieurs résidences d’artistes et de nombreuses expositions à travers le Canada. Elle a notamment présenté les expositions Ceux qui ont connu un Armageddon savent sûrement qu’il ne vaut mieux ne pas en créer un autre, à la Galerie B-312 (Montréal), Home staging, modernités, charmes et sortilèges chez Arprim (Montréal),  On se revoit dans l’oubli à Engramme (Québec) ainsi que Bananapocalypse Now! 2, à la Odd Gallery (Dawson City). Jacinthe Loranger participe également au projet d’art public Images rémanentes. Inaugurée en 2018, cette exposition permanente propose un parcours d’œuvres inédites dans la Ville de Moncton. Pour 2019, elle présente, entre autres, son travail à l’Espace Virtuel du centre Bang (Chicoutimi). Elle a complété une maîtrise en arts visuels à l’Université Concordia en Print Media, en 2017.

Site internet de l’artiste | jacintheloranger.com