Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Où allait mourir le bruit de la chanson, there came forth a dark and undefined shadow d’Amélie Brisson-Darveau

Exposition du 24 avril au 29 mai à Skol

Installation
Dans le cadre de son projet à Skol, Amélie Brisson-Darveau s’intéresse à la matérialité de l’ombre et au rôle des ombres portées dans les films d’horreur des années 1940 à 1950. Dans ces films, issus d’un contexte politiquement et économiquement sombre (la Seconde Guerre Mondiale et la Grande Dépression), les réalisateurs ont utilisé des jeux d’ombre et de lumière pour démontrer une monstruosité esthétisée, en référence à leur époque. Créant un lien avec le contexte actuel, l’artiste s’interroge sur la relation entre la peur et la dépression, l’obscurité et la monstruosité esthétisée, à une époque marquée par la précarité sociale, environnementale et politique.

Brisson-Darveau présente des œuvres installatives composées de matériaux relatifs au cinéma, créant des ombres portées. Proposées comme des essais sur la création d’une atmosphère onirique et monstrueuse, elles mettent en scène l’ombre du spectateur se déplaçant dans l’espace. À la fois déconstruction de stratégies cinématographiques et création d’un espace fictif et performatif, l’installation génère l’expérience d’un amalgame de deux espaces : l’espace filmique et l’espace réel.

Bio
Née au Québec en 1976, Amélie Brisson-Darveau vit et travaille à Montréal.  Elle a complété une maîtrise à l’Université Concordia en Beaux-Arts, dans le programme de Fibres, après un baccalauréat en arts médiatiques et visuels à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et un second baccalauréat en travail social de l’Université de Montréal (UdeM). Son travail a été présenté lors de nombreuses expositions et événements au Canada, aux États-Unis, en Turquie, en Suisse, en Angleterre, en Allemagne, en Finlande, en en Lituanie, en Grèce, en Norvège et en France. Elle est récipiendaire d’une bourse du Fonds de recherche Société et culture, et du Conseil des arts du Canada. Elle est lauréate du Emerging Artist Award de la Kaunas Textile Biennal. Elle est actuellement coordonnatrice au développement professionnel au RCAAQ et candidate au doctorat en études et pratiques des arts à l’UQÀM.