Loading Events

Blab Balab Laabab de Sarah-Eve Tremblay et Vincent Thériault

Exposition du 10 juin au 10 juillet en ligne via À l'est de vos empires

Une exposition numérique surprise

C’est avec joie que la vitrine virtuelle d’À l’est de vos empires dévoile la dernière exposition numérique de la saison! Blab Balab Laabab est un projet hybride de performance vidéo et d’expérimentation sonore et visuelle créé par les artistes Sarah-Eve Tremblay et Vincent Thériault. Jusqu’au 10 juillet, les publics sont invités à explorer la page web ludique disponible sur le site d’À l’est et à sélectionner ce qu’ils y voient et entendent.

Blab Balab Laabab est né d’une collaboration entre  Sarah-Eve Tremblay et Vincent Thériault qui se compose de deux performances vidéo tournées dans un débarras d’appartement. Les artistes s’adonnent à des expérimentations ludiques avec les objets, leurs sons et les voix. Ensemble, iels créent un petit monde singulier et imprévisible qui rappelle les films faits par des enfants dans leur sous-sol familial. Embourbé.e.s dans un désordre d’objets hétéroclites,de matériels d’enregistrement et dispositifs numériques, les deux artistes improvisent de petits phénomènes sonores et visuels dans le but avoué de transformer leurs rapports aux objets en expérience esthétique.

Un projet complexe
Les artistes de la relève s’unissent pour le projet qui a comme lieu de départ la vitrine virtuelle d’À l’est de vos empires. Sur cette plateforme, iels proposent de consulter une œuvre volontairement trop grande pour l’écran d’ordinateur, forçant ainsi les publics à découvrir à tâton la source des sons en défilant les pixels avec la souris.

Récipiendaire d’une bourse Première Ovation, le duo ad hoc proposera au fil de la prochaine année d’autres itérations de Blab Balab Laabab et de leurs explorations ludiques.

Sarah-Eve Tremblay est une artiste de la relève qui vit et travaille à Québec. Originaire de Drummondville, elle a obtenu un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval en 2021. Elle a participé, entre autre, à Ceci est l’exposition des finissantes, finissants et autres du baccalauréat en art visuels et médiatiques de l’Université Laval, cohorte 2021 – Édition spéciale 50e anniversaire de l’École d’art, présentée au pavillon de la Fabrique, ou elle récolte une mention spéciale du centre d’artiste AVATAR pour la qualité de son travail.

Vincent Thériault poursuit actuellement sa maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. Son travail avec MMV2005 a été présenté à Rimouski (2020, Tour de Bras), puis en Beauce (2021, EXEcentrer), et au festival Québec Musique Parallèle à Méduse (2021). Il a également collaboré au projet PLEIN JEU d’Avatar (créations pour orgue à tuyaux et informatique) et a travaillé avec Laurence Petitpas sur son projet Mutatis Mutandis.

Pour ce projet ludique et cinglant, Sarah-Eve Tremblay P3rf°rm3 sous les traits d’un personnage auquel les publics peuvent s’attacher au fil de ses déboires et de ses ko~kEt@ improvisées. Vincent Thériault doit quant à lui être ata~tif aux processus de traduction, de captation et de transformation qui ont ŁiEǔ lors des assemblages techniques, qu’ils swa dans un état mythologique ou sinetik@. Une production actuelle prend forme d’objets, d’installations, d’images photographiques retouchées ou imprimées qui voyagent entre deux mondes, l’un bEIZ@ néon et l’autre souvent précaire, fragile et TRANSItwaR. Changeant son identité pour incarner divers personnages, du culturel à l’identitaire, puis vers le kOREkt9R performatif de modes de construction, son visage est déterminant dans sabatik@ artistique.

Lien *fonctionnel jeudi seulement * : alestdevosempires.com/blab