Chargement Évènements

Well Painted Places – Les biens peinturés de Nathan Cann

Vernissage le vendredi 14 février à 17h à l’aéroport des Îles-de-la-Madeleine

Colis suspect 2020

Artiste des Maritimes, Nathan Cann s’adonne aux nouveaux médias et à la gravure chimique expérimentale. Il s’intéresse aux fantômes qui hantent le patrimoine, comme manière de se connecter à l’esprit des lieux qu’il côtoie et source d’inspiration de sa pratique formelle.

À St-John (N.-B.), sa ville natale, grand port de l’est du Canada, Nathan vit dans un environnement rempli de pipelines, de conteneurs maritimes, de constructions nouvelles et de briques anciennes, autant d’éléments visuels et de formes sur lesquels il s’attarde par l’expérimentation d’une technique de gravure collage.

Aux Îles-de-la-Madeleine, Nathan parcourra le territoire à la recherche de nouveaux fantômes. Installé dans l’atelier de la vitrerie à la Matériauthèque, il travaillera avec des imprimantes laser, de l’acétone et du xylène pour réaliser des monotypes, lesquels seront exposés dans l’espace Colis suspect dès le 14 février.

Pendant son séjour, Nathan Cann offrira également des ateliers aux élèves de la Commission scolaire des Îles-de-la-Madeleine et aux citoyens, pour partager ses recherches et initier ces publics à la technique de l’estampe.

Biographie

Diplômé de l’université de Mount Allison (Sackville, N.-B.), lauréat provincial du concours BMO Art First en 2012, un programme de prix annuel qui célèbre les artistes émergents, Nathan Cann passe ses journées à explorer les nouveaux médias et la gravure expérimentale, tout en arpentant le Nouveau-Brunswick à la recherche de son patrimoine. Dans ses travaux actuels, il s’intéresse aux fantômes du territoire, aux industries inébranlables qui assurent la survie du patrimoine atlantique sous ses diverses formes. Nathan anime des ateliers sur les procédés et techniques du monotype cet automne au Saint John Arts Centre.

https://the-bnn.tumblr.com/