Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé.

Purple Vein de Raúl Aguilar Canela

Vernissage le vendredi 10 mai à 17h à L’Œil de Poisson

Véritable voyage émotionnel, l’exposition Purple Vein explore la tristesse comme sentiment collectif, universel, à travers trois ensembles d’œuvres : l’installation de vêtements, les collages photographiques et un dépliant, dans lequel se trouve le texte «  Purple Man », à la fois histoire et journal mis à la disposition des visiteur·euse·s.

Dans l’installation centrale, Raúl Aguilar Canela accorde une attention particulière à l’oscillation constante entre l’euphorie et la dépression. Illustrant les hauts et les bas de la vie de Purple, le personnage principal de l’exposition, les t-shirts récupérés par l’artiste, reteints et reliés ensemble, explorent les fluctuations émotionnelles sous forme de métarécits. Ici, les aventures tumultueuses de Purple servent de toile de fond pour explorer le conflit entre le désir d’être bleu – le désir d’être calme, de se reposer, de pleurer – et d’être rouge – de s’affirmer, d’être productif·ve, d’être ambitieux·se. Explorant les subtilités et les intrications du capitalisme, depuis le travail acharné sous médication jusqu’aux festivités débridées en rave, son parcours reflète ici la difficulté de synchroniser notre rythme humain à celui d’un système éreintant et imposé.

Les collages photographiques rendent un hommage vibrant à la culture rave, qui a connu son apogée dans les années 1990, née à l’aube du néolibéralisme. Aguilar Canela y rassemble des images de tracts rave et de modélisations 3D de vaisseaux sanguins entrelacés qui incarnent un mélange d’optimisme et de dépression, caractéristiques de la scène underground. Les collages d’Aguilar Canela nous rappellent ici l’importance de ces espaces alternatifs où la collectivité prenait le pas sur la logique de productivité, offrant un refuge pour celleux en quête d’évasion et d’authenticité dans un monde en mutation rapide.

___

À PROPOS DE L’ARTISTE

Raúl Aguilar Canela est un artiste d’origine mexicaine basé à Tiotiàke:ke Montréal. Son travail, oscillant entre contraintes stylistiques et explorations matérielles, révèle un intérêt particulier pour l’hétérogénéité de la pratique picturale ainsi qu’un engouement continu pour l’histoire de cette discipline. Il a obtenu sa maîtrise en beaux-arts de la Virginia Commenwealth University (Richmond, VA) en 2021. Il détient également un BFA de l’Université Concordia (Montréal) obtenu en 2014. Aguilar Canela a participé à des programmes de résidences au Banff Center et à Est-Nord-Est. Ses expositions solos comprennent I’ll teach my kids how to be aesthetically correct au Centre CLARK (2017), The State of Our Employability au TAP Art  Space (2018), toutes deux à Montréal, et To my friends à Egret Egress (2019) à Toronto. En 2019, son travail a été sélectionné pour faire partie de la Bienal de Pintura Ruffino Tamayo XVIII à Mexico.