Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Présentation d’artiste, performance et discussion avec Faye Mullen

Le vendredi 19 juin à 15h sur Zoom

Le Centre CLARK et l’Aboriginal Curatorial Collective/Collectif des commissaires autochtones (ACC/CCA) sont heureux de vous convier à la présentation de Faye Mullen, une artiste autochtone ayant complété une résidence du 9 janvier au 30 mars 2020. L’événement comprendra plusieurs volets, notamment une partie discursive, performative et d’échanges. Considérant la situation actuelle, le tout se déroulera virtuellement sur la plateforme vidéo Zoom.

DÉTAILS DE CONNEXION
Lien de réunion Zoom :
https://zoom.us/j/98254512538?pwd=NDNhaU1valp6WUZVSENMMkIvdlNzUT09
ID de réunion : 982 5451 2538
Mot de passe : 041577
ou
Rejoindre par téléphone de Montréal : +1 438 809-7799
Ou trouver le numéro local pour téléphoner à partir d’autres régions ou pays : https://zoom.us/u/abwPQDWsNA
ID de réunion : 982 5451 2538

BIO
Faye Mullen s’appuie sur une sensibilité sculpturale combinant une pratique de recherche du geste performatif, du son et de l’image fixe et en mouvement. Par l’entremise d’une perspective bispirituelle mixte autochtone (anishinaabe/algonquine/irlandaise/italienne), sa démarche tend vers l’horizontalité mettant en forme des imaginaires queers et des manières décoloniales de faire monde. Faye est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario et de l’École nationale des beaux-arts de Paris, ainsi que d’une maîtrise de l’Université de Toronto et du Fresnoy, à Tourcoing. Son travail a fait l’objet d’expositions collectives et individuelles en Asie, en Australie, en Europe et sur l’île de la Tortue, sa terre natale. Actuellement, Faye oriente sa démarche à l’intérieur et aux côtés de la communauté de Tiohtiá:ke/Mooniyang/Montréal à titre d’Oshkaabewis, de le’nikónirare, de jeune Midewiwin, de Wiisagejaak, de sœur, de tante, de travailleur.e de la terre et de créateur.trice s’efforçant de soulever la voix des siens, de soutenir des liens de compréhension et d’honorer les silences.