Chargement Évènements

Plongeons de Sven

Exposition du 9 septembre au 10 octobre dans la vitrine de TOPO

Pour inaugurer la saison 2020-2021 et, du même coup, le deuxième cycle de notre programmation Frontière, « Remix et réseaux : des frontières défiées », TOPO accueille du 9 septembre au 10 octobre 2020 l’installation immersive et interactive Plongeons, de l’artiste multimédia Sven.

Conçu à partir de photographies d’événements historiques, le projet devient expérience grâce à l’interface de réalité augmentée élaborée par l’artiste, en collaboration avec le développeur créatif Paul Gascou-Vaillancourt.

En flagrant déni de contexte, l’artiste revisite sous forme de compositions minimalistes des photographies du patrimoine mondial dont il présente une interprétation falsifiée à l’aide d’une application de réalité augmentée. À première vue, des personnages isolés semblent plonger volontairement dans un environnement ni vraiment rassurant, ni spécifiquement hostile, juste totalement vide. Unis, purs et sans altération, les fonds monochromes évoquent les écrans bleus et verts utilisés pour l’incrustation d’effets spéciaux cinématographiques. À cette palette s’ajoute le rouge, troisième composante primaire de la synthèse additive.

À l’aide d’une application dédiée disponible via l’AppStore, le public est invité à revisiter les images en utilisant un téléphone intelligent ou une tablette numérique. Agissant comme des numériseurs et révélant d’autres images – virtuelles cette fois – qui se superposent aux photos imprimées, les appareils mobiles ajoutent une dimension trafiquée à la composition d’origine.

L’art de la falsification est aujourd’hui à la portée de tous grâce aux logiciels de traitement d’image et aux innombrables applications de retouche photo. Bien qu’une diffusion trafiquée, tronquée, truquée ne soit pas une crainte nouvelle, elle n’est plus réservée aux seuls experts. En plongeant délibérément une photographie dans une sorte de degré zéro de la représentation et en lui ajoutant un remix de contenus enrichis parasites, l’artiste altère la mémoire collective à un point de bascule entre la vérité documentaire et la manipulation fictionnelle.

Présentée dans la vitrine de TOPO, l’exposition sera aussi visible en affichage extérieur à proximité du Pôle de Gaspé, sur les rues Saint-Viateur et Saint-Laurent. Le vernissage est prévu le mercredi 9 septembre à 17 h, à partir de la vitrine de TOPO, au 5445, de Gaspé. Une marche suivra devant les affiches extérieures pour se terminer avec un pique-nique au Champs des possibles. Apportez vos ustensiles, à boire et à manger.

Le public est invité à porter son masque pour entrer sur de Gaspé.