Chargement Évènements

Mathieu Cardin et Philippe Tremblay

Vernissage le vendredi 19 novembre à 17h à L’Œil de Poisson

More Data, More Noise
(Post Hoc Ergo Propter Hoc)
C’est avec un sourire en coin que L’Œil de Poisson invite la presse et les publics à découvrir le projet ambitieux de Mathieu Cardin lors du vernissage qui se tiendra le vendredi 19 novembre à compter de 17h. More Data, More Noise sera ensuite exposé dans la Grande galerie jusqu’au 20 décembre prochain.

Il s’agit d’une installation ambitieuse de Mathieu Cardin inspirée par le travail du scénographe Adolphe Appia (1867-1928) rendu célèbre pour ses décors de théâtre jouant sur la perspective et la profondeur. De la même manière, l’installation de Cardin est conçue comme un tableau composé d’une multitude de strates d’objets qui se succèdent.

Les publics sont invités à pénétrer cette mise en scène et à découvrir, step by step , les différentes couches qui la façonnent. Les objets qui constituent cette installation ont pour objectif de faire prendre conscience au regardeur de sa participation à l’œuvre et, plus spécifiquement, à la version de la réalité dans laquelle il se trouve.

Un point de chute
La Petite galerie sera quant à elle occupée par Un point de chute, une exposition installative portant sur la nature de l’objet et sur les transitions ontologiques qui s’opèrent lorsque ce dernier est rejeté par son propriétaire. Philippe Tremblay s’est intéressé plus spécifiquement aux systèmes et procédés mis en place pour se départir d’objets comme les plateformes de dons en ligne Kijiji et Marketplace, les babillards et même les poubelles.

Ces points de chute, qui font partie des habitudes de vie populaires sans pour autant être remarqués, sont ici réinterprétés par l’artiste afin de figer ce moment de transition de l’objet. Par le biais d’interventions artistiques simples et répétées, il propose de mettre en évidence les pourtours de ces points de chute pour les rendre visibles et leur redonner une valeur.