Chargement Évènements
Se retrouver dans un bain chaud (extrait de la vidéoprojection), 2019

Life of a Craphead, Scenna et Théorêt-Groulx

Vernissage le jeudi 28 février à 20h à Clark

Salle 1
LIFE OF A CRAPHEAD
ENTERTAINING EVERY SECOND

Selon les artistes Amy Lam et Jon McCurley, du duo d’art conceptuel Life of a Craphead, les effets passés et actuels du colonialisme occidental sur certaines parties du monde, autres que l’Amérique du Nord, sont insuffisamment examinés. En réponse à cette problématique, le duo s’engage à faire état des expériences et des représentations du colonialisme en Asie. Par le truchement de récits familiaux, d’anecdotes et de références populaires, Lam et McCurley font ressortir les dynamiques d’ «autrification» qui ont modelé l’histoire en s’intéressant aux évènements qui en sont exclus et aux mémoires altérées ou invisibilisées. Leur pratique aborde les multiples manifestations du racisme et du sexisme enchevêtrées dans le système colonial, de façon à montrer la persistance qui le caractérise et à délier les traumatismes qui le jalonnent. L’humour apparait en filigrane dans leur travail qui, rarement risible, mais toujours incisif, s’infiltre dans le matériau historique pour en transformer la substance.
– Texte complet par Maude Johnson et plus d’informations ici –

Salle 2
CAROLYNE SCENNA /
PLUTON

Pour Pluton, Scenna puise indistinctement à même ses archives personnelles, la culture populaire, les codes du Web, l’univers de l’adolescence et l’expérience de la ville. À partir du titre de l’exposition jusqu’aux motifs qu’elle choisit (que ce soit le serpent, le volcan ou le mur de briques), chaque élément de l’ensemble lui permet d’explorer la polysémie des images précisément en résistant à leur fixité. Il s’agit d’une cartographie sans cesse mouvante, et qui surtout, s’applique à demeurer ouverte puisqu’elle est perpétuellement en devenir. Si bien que, même la présente proposition contient déjà ses propres réemplois potentiels — et à rebours, elle porte les vestiges d’expositions antérieures : œuvres préexistantes, matériaux recyclés, vues des maquettes et du processus de création.
– Texte complet Florence-Agathe Dubé-Moreau et plus d’informations ici – 

Poste audio
PASCALE THÉORÊT-GROULX /
WHEN IN DOUBT ASSUME THE MOST DANGEROUS CASE

When In Doubt Assume the Most Dangerous Case nous plonge dans un univers où s’entremêlent des ambiances parfois contradictoires comme le suspense, l’humour et l’apaisement. La narration lente et posée nous guide à travers une histoire fragmentée, éventuellement tragique, qui semble prisonnière de son propre cercle vicieux. On distingue un danger, mais lequel? Est-il réel ou le fruit de l’imagination?
– Texte complet de Pascale Théorêt-Groulx et plus d’informations ici –

* Événement facebook vernissage *
* Événement facebook présentations d’artistes *