Chargement Évènements
Letter to the Future, Antarctica, 3019
  • Cet évènement est passé

Jessica Houston, Frédérique Ulman-Gagné et Samuel St-Aubin

Exposition du 6 mai au 12 juin à Occurrence

Jessica Houston
Letter to the Future | Lettre au futur

Letter to the Future est une collaboration avec un glacier, sur une période de 1 000 ans, qui incite à une réflexion sur notre présent et sur les possibilités offertes par le futur. L’exposition de l’œuvre en galerie est une installation photographique, vidéographique et sonore réalisée à partir d’une capsule temporelle enfouie dans un glacier de l’Antarctique en 2019 et qui renferme des lettres écrites à l’intention du futur. Aucune personne du présent n’a vu ces lettres, sauf celles qui les ont écrites. Parmi celles-ci se trouvent la poète Anne Michaels, l’ex-président du Conseil circumpolaire inuit Okalik Eegeesiak, le physicien théoricien et auteur Carlo Rovelli, le compositeur Arvo Pärt, le politicien et écologiste Steven Guilbeault, et la philosophe post-humaine Rosi Braidotti.

Merci aux collaboratrices et collaborateurs, au Conseil des arts du Canada, à Alain Hubert et Nighat Amin à la Fondation polaire internationale, à RBR Ltd et à Bruno Tremblay. De plus, j’apprécie l’aide reçue des personnes suivantes : Garry Clark, Yves Frénot, Patrice Godon, Irina Gorodetskaya, Hendrik Huwald, Léa Lemaire, Trevor Williams, Rosenclaire, Doug Schillinger et la compagnie RBR Ltd, Christian Schoof, Phillipe Terrier et ses étudiants et étudiantes.
www.lettertothefuture.net/
+ infos

Frédérique Ulman-Gagné

Baba : premier dialogue

La dernière décennie de notre Baba se sera tragiquement déroulée dans une seule pièce, celle d’un CHSLD de Montréal où tranquillement elle aura sombré dans la démence pour nous quitter graduellement, puis définitivement. Ce long séjour aura été marqué entre autres par la création d’une série d’oiseaux que Baba dessinait tous les jours dans des cahiers et sur des napperons. Dans cette petite pièce, nous avons écouté ma famille et moi, des extraits de récits confus dans lesquels s’entremêlent des souvenirs réels ainsi que des éléments plus fictifs, différents lieux et objets, plusieurs langues et toujours des oiseaux en fuite. Ces histoires parfois ludiques, confuses, tragiques, sensibles, historiques et poétiques de notre Baba sont à l’origine de mes plus récentes recherches en peinture et j’en présente ici un premier volet que j’ai imaginé comme un dialogue avec Baba.
www.frederique-ulman-gagne.com
+ infos

Samuel St-Aubin

Image divisée | Les inéluctables

Avec la série Image divisée, Samuel St-Aubin donne suite à certains travaux réalisés dans le passé, à savoir ses œuvres électromécaniques autonomes travaillant avec des matières telles que le riz et le thé avec un impressionnant souci de perfection.

Cette fois, il s’investit dans une démarche plastique en présentant des œuvres prenant la forme de tableaux réalisés manuellement. Chacun d’eux met en relation un élément traité de manière répétitive et qui renvoie à une action soumise au hasard. De la multiplication de ces manœuvres émerge un imaginaire schématique évoquant non seulement la rigueur, le travail à la chaîne, la mécanique, mais également l’aléatoire, la minutie, la conscience.
www.samuelstaubin.com
+ infos