Chargement Évènements
Kan Ya ma kan. Crédit : Emma Haraké
  • Cet évènement est passé

Galerie Leonard & Bina Ellen présente : Il était une fois, il n’était pas une fois ( Kan Ya Ma Kan)

Le jeudi 19 novembre à 15h en ligne

Invité: Raja Salim

Cet automne, les personnes de langue arabe sont invitées à se joindre à l’éducatrice Emma Haraké et à la journaliste Raja Salim pour le deuxième de notre série d’ateliers Il était une fois, il n’était pas une fois (Kan Ya Ma Kan). Lors de cette rencontre en ligne faisant suite à l’atelier de l’hiver dernier sur les objets et la production de récits, les participant.e.s seront invité.e.s à se pencher sur la correspondance — de la matérialité des lettres au clavardage et aux messages vocaux — examinant ensemble comment les missives circulent, comment l’échange est soutenu, comment nous composons nos lettres et à quoi nous nous attendons en retour.

Qu’est-ce que nos lettres révèlent de nous et que cachent-elles? À qui adressons-nous notre correspondance et quels langages utilisons-nous ? Nos lettres sont-elles inachevées si elles restent sans réponse ? Et comment les distances qu’elles parcourent — qu’elles soient géographiques, linguistiques ou technologiques, ou qu’elles franchissent les classes sociales — influencent-elles leur composition et leur réception ? À partir de ces questions, nous approcherons la correspondance comme un acte d’imagination de soi et nous explorerons les moyens d’y avoir recours pour recréer nos souvenirs et nos désirs.

Il était une fois, il n’était pas une fois (Kan Ya Ma Kan) est une série d’ateliers en trois parties, offerte en langue arabe, qui explore les relations entre la parole, l’écoute et les biens personnels. Faisant partie du programme de diffusion Mumtalakat de la Galerie Leonard & Bina Ellen, cette série a pour but de créer de nouveaux lieux publics de partage et d’écoute collective disponibles pour les Montréalais.e.s de langue arabe.

En arabe
Pour toutes et tous, en ligne
Places limitées, RSVP : robin.simpson@concordia.ca