Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Fortin, Monnet + Furey et Guo

Vernissage le mardi 22 juin à 17h à l'Écart

AMÉLIE LAURENCE FORTIN
Friction
Pendant sa résidence, Amélie Laurence Fortin utilisera l’énergie disponible inexploitée de l’Écart. Elle sondera la galerie pour découvrir son potentiel énergétique et faire la lumière sur tout ce qu’on perd : produire de l’électricité avec le courant d’air d’une trappe de ventilation, faire de la sculpture avec du son, rendre visible l’invisible… « Ce que je veux qu’on voie, c’est que ça marche. » Elle nous embarque pour une aventure au centre de la terre, au-dessus du cosmos, elle voyage à la vitesse de la lumière et franchit le mur du son dans une violente explosion.
Lorsqu’éclate la pandémie, la travailleuse acharnée se retrouve confinée à Varsovie. Un après-midi, en traversant le grenier, elle découvre un rayon de soleil issu d’une trappe dans le toit, formant un angle de 55 degrés. « Y’a tellement d’options avec ce rayon-là. » Cette nouvelle matière à création apparait comme un soulagement. Chaque jour, elle retrouve son rayon lorsqu’il se présente, de midi à quinze heures, et se prend en photo avec lui. Ce partenaire danseur qui lui apprend un nouveau rythme, le moment présent : « Il a toujours été là, le rayon, mais enfin, je le vois. » Une histoire d’épanouissement.
Amélie Laurence Fortin est une artiste multidisciplinaire dont le travail a été présenté à travers l’Amérique du Nord et l’Europe. Dans sa valise, elle traine toujours une perruque, tout à coup qu’elle aurait besoin de se déguiser.

CAROLINE MONNET ET CLARA FUREY
Quark
Dans l’exposition QUARK, deux artistes se combinent, comme des particules élémentaires, pour créer de la matière observable. La chorégraphe apprend à laisser la marque de ce qui est éphémère et l’artiste visuelle apprend à activer la matière. Pour la première fois, l’intention n’est pas de s’inviter l’une et l’autre, mais une collaboration dès le départ. Pour des raisons exceptionnelles, elles n’ont pas pu être ensemble en résidence à l’Écart tel qu’il était prévu. Elles se seraient peut-être installées dans le vide, peut-être dans le silence. Le silence peut vouloir dire : « Je crois en ton intelligence ». L’une parle du cosmos : « Moi aussi, je m’intéresse à la physique cosmique. » Deux femmes issues d’une même génération raconteront donc l’histoire de cette complicité naturelle.
Avec Quark, elles présentent les traces de leurs collaborations jusqu’à maintenant.
Caroline Monnet est artiste multidisciplinaire. Clara Furey est danseuse et chorégraphe. Toujours occupées, elles présentent leur travail à travers le monde dans les lieux les plus prestigieux.

YUCHEN GUO
Hair & Halo
Une créature marine est trainée hors/retournée à la mer.
La statue antique d’une déesse, tombe/est secourue.
Un esprit de l’eau, fusionne/sombre.
Les cheveux maudits / nattes flétries / tentacules démenées.
L’aura sacré / tiges indemnes / branchies nues apaisées.
La terre, l’épiderme de la vie. Les édifices, le filet du pêcheur.
La topologie ordonnée d’une modélisation quadrilatérale, dans les nattes dérangées, désordonnées.
L’apparente imprévisibilité des partitions de Voronoï, dans les motifs fractals rythmés.
L’étrange et l’harmonie, sinistre et sacré, naturel et artificiel, néotérique et ancien, formant un tout en différents contextes, comme une création en différents environnements, constituant la balance et la connexion, le contraste et l’unification.
Le désalignement des pièces, comme la réfraction entre l’eau et l’air, comme l’erreur technique de couches décalées en impression 3D, comme la relation actuelle entre l’humain et la nature.
Yuchen Guo est une chercheuse et designer. Elle poursuit actuellement des études doctorales en création & nouveaux médias, ainsi qu’en génie des matériaux à l’UQAT. Son travail s’inscrit dans une démarche interdisciplinaire et transculturelle, qui s’articule autour d’impressions 3D bio-inspirées et conçues de manière durable.

*Les réservations ne sont pas requises, mais la capacité d’accueil est réduite afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur.