Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Espace texte matière

Exposition collective du 1er octobre au 13 novembre à l'Espace Séquence et l'Espace Virtuel du centre Bang

CINDY DUMAIS
ENTRETIENS : chapitre 1 /
Vivianne Marion et Carl Alban sont Stéfanie Tremblay et Paul Kawczak
Espace Séquence

ENTRETIENS est un projet d’envergure élaboré à partir d’une collection d’écritures issue des premiers jets de textes d’auteurs québécois. Cindy Dumais s’est donnée comme objectif de transposer ces pages en arts visuels, soulevant les questionnements relatifs à l’origine, à l’identité et à la transformation de notre relation avec la matière. Dans le premier chapitre, Stéfanie Tremblay et Paul Kawczak incarnent Vivianne Marion et Carl Alban, personnages d’un récit écrit par l’artiste. Utilisant le matériel capté en photo et vidéo avec eux, elle met en scène son propre texte. Les œuvres, fabriquées à partir de la rencontre, le récit et le soleil, proposent une expérience visuelle et littéraire sur le temps et l’espace. L’installation donne vie à un univers narratif singulier, réel ou inventé et quasi scénographique, étudiant la plasticité des identités, l’usage de l’autre, la spatialité du texte et la puissance du soleil qui fait vieillir prématurément la matière.

www.cindydumais.net

JULIEN BOILY
FROOT LOOPS
Espace Virtuel

Julien Boily nous présente une toute nouvelle œuvre tirée de ses expérimentations des dernières années. Intitulée Froot Loops, elle juxtapose sérigraphie, sculpture et peinture. À travers une réflexion toujours alimentée par les impacts de la production humaine, il aborde cette fois-ci le sujet de l’agroalimentaire. Construite autour d’un jeu de mots entre la céréale semence, la céréale aliment de base et la célèbre céréale déjeuner, la proposition met en relief un système perverti aux répercussions majeures pour la société et la nature qui l’abrite. Il nous offre ainsi une relecture du paysage agricole contemporain, théâtre d’une seconde révolution verte, à travers laquelle le vivant tente de reprendre ses droits.

www.julienboily.com

MARIE-ANDRÉE PELLERIN
Une seule oreille gigantesque capable d’absorber tous les bruits du monde
Espace Séquence

Une seule oreille gigantesque capable d’absorber tous les bruits du monde comprend deux vidéos projetées en boucle ainsi que des éléments sculpturaux. Inspiré de lectures en science fiction féministe, le projet s’intéresse à la manière dont le langage formate notre façon d’être dans le monde. Les vidéos présentent une expérience langagière où un sujet est invité à explorer l’idée des différents mondes linguistiques et leur impact sur notre manière de penser et d’agir.

www.marieapellerin.info

MATHIEU VALADE
Rorschach Wall
Espace Séquence

L’installation est composée d’un mur-écran comprenant douze moniteurs installés en sens portrait, disposés en deux étages de six téléviseurs. Les appareils sont juxtaposés les uns aux autres sans espacement autre que celui du cadre. Ils sont installés à un pouce du plancher. Au sol, une plaque noire occupe une bonne partie de l’espace, de manière à procurer la réflexion des moniteurs fixés au mur et leur contenu. Cette plaque est fabriquée avec des plexiglas noirs lustrés.

L’image diffusée sur chaque écran est la même, soit un gros plan sur un nuage joué en accéléré mais inversé de manière à ce que chaque téléviseur soit le miroir de celui qui le jouxte. Le contenu devient ainsi le motif d’un ensemble plus grand qui, à son tour, devient une partie de l’installation pour finalement se refléter dans le sol.

www.mathieuvalade.com

Sara Létourneau
Tenter de rêver l’obscur
Espace Virtuel

Sara Létourneau présente un corpus installatif réalisé suite aux recherches qu’elle a menées sur la figure de la sorcière dans le cadre de sa résidence au BPS22, à l’automne 2019.

Les quatre grandes courtepointes monochromes noires, mesurant 205 cm x 152 cm chacune et réalisées à partir de vêtements noirs usagés, présentent en piqure un texte-manifeste écrit par l’artiste sur la sorcière et sa symbolique. Les mots sont ici lisibles dans l’obscurité, par bribes, sur les différentes matières textiles.

L’installation Les feuilles mortes consiste en une accumulation d’une soixantaine de modelages de feuilles mortes en céramique noire. Ces délicates reproductions imputrescibles, patiemment façonnées par l’artiste, évoquent les gisements de charbon, les quatre éléments (essentiels au processus de fabrication) et les cycles de la matière organique.

L’œuvre sonore La sorcière, diffusée en quadriphonie, immerge le spectateur dans un environnement où le texte-manifeste, déconstruit, côtoie des matières sonores enveloppantes et mystérieuses.

www.saraletourneau.ca

***

CONSIGNES SANITAIRES
IMPORTANT

Pour une question de sécurité, toutes les personnes qui désirent visiter l’exposition présentée à l’Espace Virtuel du centre d’art actuel Bang doivent d’abord se présenter à la sécurité, porte 11, pour s’enregistrer et remplir une déclaration. Le port du masque ou du couvre-visage est obligatoire dans tous les espaces du Cégep de Chicoutimi.

Dans tous les espaces du centre Bang, nous demandons le port obligatoire du masque ou du couvre-visage et
le respect des règles sanitaires en vigueur concernant les mesures préventives contre la COVID-19.

Restez vigilants.