Stéphane Aquin. Photo Jeff Elkins

Stéphane Aquin devient le nouveau directeur général du Musée des beaux-arts de Montréal

Un retour aux sources pour le natif de la métropole

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) est heureux d’annoncer la nomination de M. Stéphane Aquin à titre de directeur général. M. Aquin occupe actuellement le poste de conservateur en chef au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington, qui fait partie de la Smithsonian Institution et qui est considéré comme le musée national d’art moderne et contemporain des États-Unis. Au cours des cinq dernières années au sein de cette institution, il a organisé de nombreuses expositions, dirigé plusieurs ouvrages de référence et participé à des conférences et jurys internationaux. Il entrera en poste en novembre prochain.

Natif de Montréal, ayant grandi aux États-Unis et en Suisse, M. Aquin détient une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Montréal. Après un premier séjour au MBAM, de 1990 à 1992, au cours duquel il a collaboré à l’ouverture du Pavillon Jean-Noël-Desmarais, il s’est illustré pendant quelques années comme critique d’art. Il a joint à nouveau l’équipe du MBAM en 1998 en tant que conservateur de l’art contemporain, poste qu’il occupa jusqu’à son départ pour Washington en février 2015. Durant ce second séjour au MBAM, M. Aquin a organisé plus de 40 expositions d’artistes canadiens et internationaux et a grandement contribué à l’image d’excellence de l’institution. Fort de cette expérience et de celle acquise dans ses fonctions de conservateur en chef du Hirshhorn Museum à Washington, un des grands musées nationaux d’art moderne et contemporain avec la Tate à Londres, le Centre Pompidou à Paris et le Stedelijk à Amsterdam, Stéphane Aquin amènera avec lui une expertise hors du commun.

« C’est avec beaucoup de fierté que nous annonçons le retour de Stéphane Aquin au Musée des beaux-arts de Montréal. Son impressionnante feuille de route combinée à sa connaissance du MBAM ont fait de lui un candidat incontournable au moment de pourvoir le poste de directeur général. Nous sommes heureux que Stéphane ait choisi de revenir à Montréal pour prendre la direction du Musée et ainsi le propulser vers une autre étape de son histoire », a déclaré M. Pierre Bourgie, président du Conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Montréal.

La renommée acquise au fil des ans par Stéphane Aquin notamment grâce à sa grande connaissance, non seulement de l’art moderne et contemporain, mais de l’histoire de l’art dans son ensemble et des défis auxquels font face les musées aujourd’hui, a fait de lui une figure importante de l’univers muséal mondial. Sa nomination en tant que directeur général du MBAM se veut donc une suite logique à une carrière déjà bien remplie. Elle s’inscrit aussi dans la volonté du MBAM de poursuivre son développement basé sur l’inclusion, la diversité et l’innovation.

« Je suis heureux de rentrer à Montréal. C’est un immense honneur de prendre la direction du Musée des beaux-arts de Montréal, une institution que je connais et que j’aime tout particulièrement, et un privilège de pouvoir le servir à ce moment marquant de son histoire. J’ai très hâte de collaborer à nouveau avec les fantastiques équipes du Musée qui n’ont cessé de contribuer à sa réputation d’excellence depuis de nombreuses années. J’entrevois aussi avec enthousiasme mon travail avec les grands partenaires publics et privés, les donateurs et les bénévoles dont la contribution à la vie du Musée est essentielle », a quant à lui commenté M. Aquin.

C’est la firme de recherche de talents Boyden qui a piloté le processus de sélection menant à la nomination de M. Aquin. La firme, qui a rigoureusement analysé et sélectionné les meilleurs candidats pour le poste à l’échelle internationale, a travaillé en étroite collaboration avec le comité de recrutement du conseil du MBAM.

Téléchargez le communiqué de presse du Musée des beaux-arts de Montréal

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin