Nouveaux résultats d’un recensement sur conditions socioéconomiques des artistes et travailleurs.euses de la culture

L’Observatoire de la culture et des communications du Québec diffusait le mardi 15 septembre le bulletin Optique culture no 72 intitulé Les conditions socioéconomiques des artistes et des autres travailleurs des professions culturelles au Québec en 2016.

Basé sur des données du recensement, ce bulletin s’intéresse au revenu des travailleurs.euses étudié.e.s, à leur formation, à leurs conditions d’emploi ainsi qu’à certains aspects de leur filet social, tout en faisant ressortir les différences observées entre les professions artistiques et les autres professions culturelles. Ce bulletin est un complément au bulletin Optique culture no 63 – Les professions de la culture et des communications au Québec en 2016 qui décrit différentes caractéristiques sociodémographiques et conditions d’emploi des 147 000 personnes exerçant une profession de la culture et des communications en 2016.

Le bulletin Optique culture no 72 diffusé cette semaine révèle entre autres qu’en 2016 :

  • 48 % des travailleurs.euses des professions culturelles ont un diplôme équivalent ou supérieur au baccalauréat, alors que dans l’ensemble de la population active expérimentée le quart des travailleurs.euses (25 %) ont un diplôme de ce niveau.
  • Les artistes sont des travailleurs.euses autonomes dans une plus forte proportion (53 %) que les autres travailleurs.euses des professions culturelles (24 %).
  • Le revenu d’emploi médian des artistes pour l’année 2015 est plus faible (18 829 $) que celui des autres travailleurs.euses des professions culturelles (39 338 $).
  • Les artistes sont proportionnellement moins nombreux et nombreuses que les autres travailleurs.euses des professions culturelles à avoir travaillé à temps plein en 2015 (62 % contre 80 %).

Consulter le bulletin Optique culture

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin