Chargement Évènements
Videostill Hito Steyerl, Strike, 2010 © die Künstlerin / n.b.k.| 2,3x1
  • Cet évènement est passé.

STRIKE de Hito Steyerl

Projection du 18 au 24 septembre au Goethe-Institut Montréal

Le Goethe-Institut Montréal, en collaboration avec le Neuer Berliner Kunstverein (n.b.k.), présentera un programme de projection de 20 œuvres vidéo issues de la vaste collection d’art vidéo de n.b.k Video-Forum, sous la direction d’Anna Lena Seiser (responsable de la collection n.b.k. Video-Forum).

Les films individuels seront projetés pendant une semaine chacun, du coucher du soleil à 2 heures du matin, sur les vitrines du Goethe-Institut, 1626 boul. St-Laurent, Montréal, Québec, H2X 2T1, Canada et peuvent être visionnés sur un écran intérieur pendant les heures d’ouverture du Goethe-Institut :

Strike

Hito Steyerl
2010
00:35 min.

Strike, le film le plus court de Steyrel à ce jour, montre un acte très direct de critique des médias : l’artiste s’approche d’un écran plat LCD noir avec un marteau et un burin, le met en place et le fait voler en éclats d’un coup ciblé. Les fissures à la surface et les effets de miroir qui en résultent créent une nouvelle image abstraite et esthétique qui, à son tour, fait penser aux premières expériences de l’art vidéo. Avec son geste percutant, Hito Steyerl nous rappelle la réalité physique des images médiatiques.

Hito Steyerl (née en 1966 à Munich, vit à Berlin) est l’une des artistes les plus influentes de notre époque et façonne de manière décisive le discours sur ce que l’on appelle le «Documentary Turn» depuis les années 1990. Tant ses textes théoriques que ses travaux artistiques dans les médias vidéo, film et performance traitent de la critique postcoloniale et féministe de la représentation, tout en brisant et en pénétrant le documentaire par des stratégies de fictionnalisation. Dans ses films-essais et ses installations vidéo qui occupent tout l’espace, Steyerl examine la politique des images et remet en question les mécanismes de pouvoir qui y sont inscrits, tout en jetant un regard critique sur les conflits politiques, les changements sociaux dans notre société technologisée et les modes de fonctionnement de notre monde capitaliste.