Chargement Évènements
Fanny Latreille, Détails de Sans titre, 2024.
  • Cet évènement est passé.

Nous brûlerons les ponts qui nous sont coupés de Fanny Latreille

Exposition du 22 mars au 31 mai à Langage Plus

Les projets de Fanny Latreille se manifestent comme des expositions-essai, ou des expositions-documentaire, dans lesquelles elle explore les modes de représentation de la non-fiction. Sa démarche est nourrie par des individus, des communautés et le rapport culture-histoire-politique. En déclinant sous plusieurs formes un sujet, elle matérialise une agrégation mentale par laquelle elle tente de définir le sens culturel de l’image.

Nous brûlerons les ponts qui nous sont coupés exhorte au lâcher prise et à l’hardiesse qu’offrent la nuit, la fête, le désordre et l’abandon. Inspirée du charivari moyenâgeux et de ses expériences de l’underground alsacien et montréalais, Fanny vacille entre un persona rebelle qui se soustrait à l’injonction de productivité et celui d’une personne qui se conforme à une vie rangée.

C’est pourtant à partir de ces tiers lieux, entre culture et contre-culture, que nous pouvons être les deux à la fois.

L’artiste remercie Joevin Bauvais, Sébastien Goyette Cournoyer, Pauline Ebel (soie lait), l’Atelier Circulaire, les Ateliers Bellevilles, l’Atelier La Coulée, L’imprimerie, Sagamie et toute l’équipe de Langage Plus pour leur soutien indéfectible ou leur aide à un moment ou l’autre de la création.

L’ARTISTE

Fanny Latreille est née et réside sur le territoire non cédé connu sous le nom de Tiohtiá:ke / Mooniyang / Montréal. Sa pratique interdisciplinaire gravite autour d’une approche documentaire de l’exposition. En déclinant sous plusieurs formes un sujet, elle matérialise une agrégation mentale par laquelle elle tente de définir le sens culturel de l’image. En général, c’est le rapport culture-histoire-politique qui motive son processus de recherche-création. Ainsi, elle a un intérêt marqué pour les manifestations culturelles et sociales qui nous mènent par-delà du temps.

Depuis 2020, elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Ses œuvres ont été présentées lors d’expositions individuelles et collectives ainsi que dans des programmations vidéo, au Canada et en France, notamment: au Centre Européen d’Action Artistique Contemporaine (Strasbourg, FR), à la Galerie de l’UQAM (Montréal, QC), au Centre des arts actuels Skol (Montréal, QC) ou à Forest City Gallery (London, ON). Son travail a été récompensé par les bourses d’excellence Omer De Serres (2012), Robert Wolfe (2013), François-Xavier-Marange (2019) et a été soutenu par le Conseil des Arts et Lettres du Québec.

fannylatreille.com