Chargement Évènements
Photo: Marie-Eve Levasseur, 2022.

Métamorphé·e·s (écologie parasitaire d’un devenir virtuel) de Marie-Eve Levasseur

Vernissage le jeudi 26 janvier à 17h à LA CHAMBRE BLANCHE

Lors de cette première résidence métavers à ʟᴀ ᴄʜᴀᴍʙʀᴇ ʙʟᴀɴᴄʜᴇ, Marie-Eve Levasseur puise dans l’univers des insectes et développe une série de filtres de réalité augmentée offrant de nouvelles possibilités de narration, de symbioses et de science-fiction inclusive, vers un devenir constant.

Dans sa pratique, l’artiste s’intéresse à la notion de science-fiction et explore les possibilités entre le réel et le factice. En spéculant sur ce potentiel de mélange du corps humain avec un autre dispositif, elle tente de provoquer une certaine empathie, une solidarité envers le non-humain, l’abstrait ou même, l’inhumain.

ʟᴀ ᴄʜᴀᴍʙʀᴇ ʙʟᴀɴᴄʜᴇ tient à remercier Sporobole – Centre en art actuel pour son apport au projet. Pour en connaître plus sur le travail de Marie-Eve Levasseur, consultez l’opuscule L’incalculable corps-glitch, un ensemble provisoire.

Marie-Eve Levasseur (*1985, Canada) vit et travaille actuellement à Montréal. Sa pratique artistique porte sur l’intimité, les écosystèmes non humains, les extensions du corps, ainsi que la perception du langage et des images à travers les écrans. Son approche multidisciplinaire emploie divers médiums comme la vidéo, l’installation, la sculpture, l’animation 3D et la réalité augmentée ou virtuelle (AR/VR). Elle explore la proximité des surfaces technologiques et organiques dans un contexte post-humain, tout en s’inspirant de la science-fiction féministe.

marieevelevasseur.com