Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Mathieu Savoie et Fanny Basque

Exposition jusqu'au 17 juillet à Espaces F

Le jardin du nordphotographies

Avec Le jardin du Nord, Mathieu Savoie propose une exploration plasticienne autour de l’autoportrait intimiste réalisé au Polaroïd. Les choix de cadrages et les altérations sur l’émulsion par divers procédés concourent à l’idée de dégradation, celle d’un état psychologique difficile à cerner. D’ailleurs, sur ces grands tirages issus de la numérisation de ce qui reste de ces instantanés, les figures représentées semblent se dissoudre.

Mathieu Savoie est originaire de Nouvelle dans la Baie-des-Chaleurs. Depuis la fin de ses études en photographie au Cégep de Matane en 2013, son travail photographique a fait l’objet d’expositions et de présentations publiques, notamment par le biais de plusieurs installations urbaines à Matane où il vit et travaille. 

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de RELAIS, une série de trois résidences à notre Studio P suivie chacune par une présentation des résultantes. Ce projet a été soutenu par le Programme de partenariat territorial CALQ – Bas-Saint-Laurent.

La nature ne me guérira pasphotographies

La nature ne me guérira pas est le produit en images et mots d’un retour à la terre fait de moments furtifs, de paysages, de textures, de symboles, de rencontres. Une quête de sens consignée en des notes qui ne semble pas mener aux réponses souhaitées. Demeure toutefois un profond désir d’apaisement que traduisent ces photographies dépourvues de fard.

Fanny Basque a étudié le cinéma et la photographie à Montréal de 2009 à 2016. Depuis, son travail photographique et vidéographique ainsi que ses performances ont été présentés dans plusieurs centres d’artistes au Québec et au Nouveau-Brunswick, sa province d’origine. Elle vit et travaille en alternance entre Matane et Mont-Louis.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de RELAIS, une série de trois résidences à notre Studio P suivie chacune par une présentation des résultantes. Ce projet a été soutenu par le Programme de partenariat territorial CALQ – Bas-Saint-Laurent.