Chargement Évènements
Migrations de Mat Chivers
  • Cet évènement est passé

Mat Chivers, Leisure, Sheena Hoszko et Groupe Épopée

Vernissage le samedi 6 octobre à 14h au Musée d'art de Joliette

Mat Chivers, Leisure, Sheena Hoszko et Groupe Épopée

Pour sa programmation automnale, le Musée d’art de Joliette a choisi de présenter la première exposition muséale solo en sol canadien de l’artiste britannique Mat Chivers, la première exposition muséale individuelle du collectif montréalais Leisure, une œuvre sculpturale de la Montréalaise Sheena Hoszko et une toute nouvelle installation vidéo du Groupe Épopée. Fidèle à son habitude, l’équipe du MAJ propose en plus un coup d’œil sur quelques trésors de sa vaste collection avec l’accrochage dans son « Espace 3e » de quatre toiles du Groupe des Sept.

L’exposition Migrations de Mat Chivers, composée d’un nouveau corpus d’œuvres (sculptures, dessins, vidéo), sera l’occasion de voir l’une des toutes premières sculptures d’art contemporain créées en collaboration avec une intelligence artificielle (IA). Par ce travail, l’artiste réfléchit aux conséquences philosophiques des avancées de l’intelligence artificielle, qui a le potentiel de transformer notre manière d’envisager la réalité. Le Musée d’art de Joliette a réuni plusieurs partenaires afin de réaliser ce projet d’envergure : Element AI, Duchesne Lac-Mégantic, Groupe Omégalpha, USIMM, l’Université Concordia, Figure 55, C2 Montréal, UNTTLD.

– – Migrations – de Mat Chivers – commissariée par Jean-François Bélisle et Anne-Marie St-Jean Aubre.

Première exposition individuelle muséale du collectif Leisure, How One Becomes What One Is [Comment on devient ce que l’on est] rassemble plusieurs corpus d’œuvres réalisées dans les dernières années, faisant apparaître les lignes de force qui traversent la pratique de Susannah Wesley et Meredith Carruthers, un duo d’artistes ancré dans la recherche. S’intéressant à la vie de femmes du milieu du 20e siècle, qui n’ont pas toujours eu la reconnaissance qu’elles méritaient, Leisure crée des œuvres installatives qui sont autant de collages dans l’espace, où les idées, les images et les objets se rencontrent autour de figures emblématiques telles Françoise Sullivan, Lina Loos, Barbara Hepworth ou Cornelia Hahn Oberlander. La démarche de ces femmes leur sert de points de départ pour imaginer d’autres manières d’être au monde.

– – How One Becomes What One Is [Comment on devient ce que l’on est]  première exposition individuelle muséale de Leisure – commissariée par Anne-Marie St-Jean Aubre

Enfin, deux autres projets s’inspirant de la réalité carcérale compléteront la programmation automnale : 35+ Prisons in Québec [35+ prisons au Québec] de Sheena Hoszko, une œuvre sculpturale inspirée de visites effectuées sur les sites des prisons fédérales et provinciales du Québec en 2016 et en 2017 et Sheri Pranteau, Undisappeared [La réapparition de Sheri Pranteau], une installation vidéo du Groupe Épopée, commissariée par Vidéographe.

– – 35+ Prisons in Québec [35+ prisons au Québec] – de Sheena Hoszko  commissariée par Anne-Marie St-Jean Aubre

– – Sheri Pranteau, Undisappeared [La réapparition de Sheri Pranteau] – du Groupe Épopée – œuvre commissariée par Karine Boulanger de Vidéographe

VERNISSAGE et MAJ-EXPRESS
Le vernissage des expositions d’automne aura lieu le samedi 6 octobre, de 14h à 17h.

Au programme : visites commentées des expositions en compagnie des artistes et des commissaires, atelier créatif pour toute la famille et performance de la danseuse et chorégraphe Geneviève Gagné (en collaboration avec le Théâtre Hector-Charland). L’événement est gratuit et ouvert à tous.

Le MAJ-Express, une navette effectuant l’aller-retour Montréal-Joliette pour le vernissage, partira à 12 h 30 de la Gare d’autocars de Montréal (Métro Berri-UQÀM) ; elle revient pour 18h. Coût de la navette : 10$ l’aller-retour.
Réservation obligatoire pour la navette : https://www.weezevent.com/maj-express-4