Chargement Évènements
JeremyShaw, Liminals, 2017

Liminals de Jeremy Shaw

Exposition jusqu'au 24 mars au Musée des beaux-arts de Montréal

UN RITUEL FANTASMÉ DE JEREMY SHAW

Le Musée des beaux-arts de Montréal est heureux de présenter en première nord-américaine l’installation vidéo Liminals de Jeremy Shaw, artiste britanno-colombien résidant à Berlin. C’est grâce au généreux prêt du collectionneur canadien Bruce Bailey que nous sommes en mesure d’offrir cette expérience multisensorielle à nos visiteurs.

Œuvre riche, Liminals prend tout d’abord l’apparence d’un documentaire 16 mm en noir et blanc. Bien vite, un narrateur à la voix digne d’un présentateur de la BBC situe l’histoire à trois générations de nous, dans un futur où l’humanité est en voie d’extinction. Le spectateur suit huit personnages qui tentent d’échapper à leur destin en sauvant la race humaine grâce à une extraordinaire combinaison : augmentation des capacités du cerveau au moyen d’ADN cybernétique et réactualisation de rites spirituels révolus.

 

Ils pensent ainsi pouvoir accéder à un espace situé entre le monde physique et virtuel – The Liminal –, où il est possible de passer à un niveau d’évolution supérieur. Tandis que les personnages prennent part à une série d’actions de plus en plus cathartiques, de la pratique de la kundalini au headbanging1, les images de la vidéo troquent une esthétique de cinéma-vérité pour une forme oscillant entre le documentaire ritualiste, le vidéo-clip, et le film de science-fiction utopique. Au climax, une transition inattendue survient lorsque le noir et blanc fait place à des images psychédéliques en Technicolor – on assiste alors à la transformation des danseurs, qui passent de l’analogue au numérique en intégrant enfin The Liminal.

1. Danse heavy métal caractérisée par un mouvement rythmique de la tête de haut en bas