Chargement Évènements

Le vaste et le détail

Vernissage le vendredi 17 février à 17h à Regart

Le travail respectif de Karine et Mylene implique un état contemplatif autant dans sa production que dans sa réception. Leurs œuvres sont vibrantes, délicates, désarmantes de simplicité et d’authenticité.

Karine Locatelli crée des représentations paysagistes inspirées de la flore boréale. Le paysage s’intègre au quotidien de l’artiste, qui demeure au cœur de la région de Charlevoix. Elle y adopte un rythme de vie lent et propice à sa création. Cela lui permet d’entretenir un rapport sensible et sincère avec la nature pour parvenir à la saisir dans ses œuvres. Son travail prend racine dans une réflexion sur notre façon de parcourir, de voir et de dépeindre le territoire.

Sa portion de l’exposition tient autant du dessin que de l’installation sculpturale, de l’objet trouvé et de la cueillette en nature. Ces assemblages évoquent la sensation d’une randonnée, ils transmettent une soif de grandiose et de vaste.

Les œuvres de Mylene Raiche ont pour point de départ la récupération de retailles de feutre industriel. À partir de ces déchets textiles, l’artiste intervient avec des techniques de tissage, transformant des rebuts en trésors. Les différents résidus trouvés sont patiemment cousus à la main, comme si l’on refermait des blessures.

Par ses œuvres, Mylene Raiche veut dépasser cette idée du détritus et nous faire voir les choses autrement. Elle remet en question les constructions sociales et culturelles qui nous conduisent à considérer certaines choses comme des déchets. En résultent des œuvres textiles qui se détachent des surfaces pour envahir l’espace. Ces pièces à échelle humaine offrent une expérience immersive et contemplative, une rencontre avec les détails, les motifs et les textures.

Lorsqu’on y reconnait un corps, un mouvement, une strate géologique, ces œuvres témoignent d’une conversation silencieuse au niveau atomique entre l’humain, la nature, la matière et l’espace.