Loading Events

Le murmure d’une empreinte de Caroline Mauxion, Céline Huyghebaert et Elise Anne LaPlante

Vernissage le vendredi 9 septembre à 17h30 à Arprim

Le murmure d’une empreinte est d’emblée une rencontre, en présence tangible et fantomatique, entre des corps et leurs fragilités, entre leurs poésies. S’y trament des pensées sur les charges, les plissures et la matérialité du sensible. Les traces visibles se dissolvent ainsi au profit de marques plus subtiles ou fuyantes. Les œuvres et les mots témoignent des empreintes qui nous forment, dans toute leur porosité et leurs gondolements.

Qu’est-ce qu’une matière peut contenir qu’une autre échappe? Qu’est-ce qui apparait chez l’une, mais qui se fond dans l’invisible chez une autre? Comment les rebonds se déposent-ils alors que le souvenir se camoufle; comment le temps s’écoulant se glisse-t-il dans l’entre-deux?

L’exposition et son opuscule sont le fruit d’une conversation entamée entre Caroline Mauxion, Céline Huyghebaert et Elise Anne LaPlante. Au sein de celle-ci se loge un désir d’estomper les lisières entre les rôles d’artiste, d’autrice et de commissaire : ponctué de traces émanant de cette rencontre, un corpus d’œuvres de Caroline est accompagné de leurs voix écrites qui se croisent et se tissent l’une dans l’autre.

Caroline Mauxion cherche à voir autrement que par les yeux, à voir avec le corps. Céline Huyghebaert aime les frontières poreuses, les matériaux pauvres et les gestes collaboratifs. Elise Anne LaPlante s’attache aux imaginaires et au sensible dans un souci de déhiérarchisation des savoirs. Ensemble, elles conversent à partir de l’expérience vécue de leur propre corps.