Chargement Évènements
Photo: Ivan Binet, installation d’Alain Wergifosse, 2021
  • Cet évènement est passé

Fin de résidence d’Anne-Sophie Blanchet et d’Alain Wergifosse

Le jeudi 13 mai à 14h en ligne

Pour le deuxième volet de la résidence croisée arts numériques et recherche entre LA CHAMBRE BLANCHE (Centre d’artistes en arts visuels et en arts numériques) et Transcultures (Centre des cultures numériques et sonores – Fédération Wallonie-Bruxelles), nous invitons le public à la présentation de l’artiste belge Alain Wergifosse et de la chercheure québécoise Anne-Sophie Blanchet qui aura lieu le 13 mai 2021 à 14h (heure de Québec) par ZOOM.

Une installation immersive d’Alain Wergifosse combinant deux corpus d’œuvres vidéographiques (Érosions et Flux & Densités) était exposée dans notre galerie du 26 mars au 17 avril 2021. L’exposition sera rouverte au public du 12 mai au 29 mai 2021. Dans le cadre de cette exposition, Alain Wergifosse présente des œuvres récentes et plus anciennes afin de créer un contexte d’expérimentation, de contemplation et de réflexion à la fois sensible et critique. Cette exposition est l’occasion de faire écho de manière symbolique au travail de collaboration et de recherches avec l’historienne de l’art et commissaire Anne-Sophie Blanchet.

Depuis les années 1980, l’artiste Alain Wergifosse développe une pratique hybride en arts sonores et numériques à travers laquelle il tisse fréquemment des liens avec la science. Le plus souvent de manière intuitive et empirique, il explore différents phénomènes sonores, physiques, biologiques et chimiques qu’il revisite ensuite afin d’en faire des œuvres à la frontière du tangible. Ce faisant, l’artiste met en lumière de manière poétique une foule de phénomènes – spectaculaires ou banals – qui surviennent au quotidien et qui le fascinent, l’obsèdent ou l’émerveillent.

Du côté d’Anne-Sophie Blanchet, elle poursuit depuis près d’une quinzaine d’années des recherches alliant histoire de l’art, muséologie, sociologie et philosophie. Foncièrement multidisciplinaire, sa pratique – comme celle d’Alain Wergifosse – s’articule donc autour de la création de liens entre les arts et le reste du monde. Pour ce faire, elle s’intéresse aux œuvres, bien entendu, mais également à la manière dont elles sont diffusées et reçues dans l’espace public. Dans le cadre de cette résidence, elle se fait témoin et complice du processus créatif, posant un regard à la fois théorique et sensible sur le projet et son contexte de réalisation à distance, en « mode connecté ».

Dans la continuité du projet Flux & Densités, Alain Wergifosse et Anne-Sophie Blanchet mènent actuellement une série de rencontres avec des scientifiques de différentes disciplines afin de discuter librement et de trouver de nouvelles pistes de réflexion théoriques et esthétiques. Ces discussions permettent d’élargir un peu plus leur petit groupe de recherche et préparent le terrain pour de futures explorations formelles en laboratoire.

À la fin de cette résidence croisée, Alain Wergifosse lancera un nouvel album intitulé Flux & Densités sur le label Transonic coordonné par Transcultures et un essai écrit par Anne-Sophie Blanchet sera disponible en libre accès au public.

Cette résidence est possible grâce au soutien de la Commission mixte permanente Québec/Wallonie-Bruxelles, du ministère des Relations internationales et Francophonie, de la Ville de Québec, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du ministère de la Culture et des Communications de Québec, ministère des Relations internationales et de la Francophonie de Québec, Conseil des Arts du Canada et en partenariat avec les Pépinières européennes de Création.

 

Anne-Sophie Blanchet
Anne-Sophie Blanchet est historienne de l’art et commissaire. Collaborant régulièrement avec des organismes culturels et le milieu universitaire, elle travaille dans le milieu des arts visuels depuis plus d’une dizaine d’années. Elle est l’autrice de plusieurs essais et textes critiques portant notamment sur l’art contemporain ainsi que sur les défis de conservation et d’exposition de certaines productions artistiques actuelles dans le contexte muséal. Ses recherches récentes s’intéressent tout particulièrement à la performance et à l’art sonore ainsi qu’à leur médiation dans l’espace public.

 

Alain Wergifosse
Insatiable explorateur du son, de l’image et de l’intermédiatique depuis les années 80, Alain Wergifosse amplifie toutes sortes d’objets résonnants et se spécialise au traitement électronique du Larsen pour réaliser ses compositions et improvisations organiques. Il a été un acteur remarqué de la scène avant-gardiste barcelonaise dans les années 90 et a parcouru le monde en solo et avec divers groupes et projets collectifs. Ces dernières années, revenu en Belgique, il a développé son travail visuel et réalisé des installations immersives et interactives, des vidéos auto génératives, des microscopies et autres compositions audio matiéristes présentées dans plusieurs festivals et événements internationaux comme City Sonic, MEM Festival, KIKK Festival, La Semaine du Son, Simultan Festival et Transnumériques.