Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

La Bande Vidéo présente : Sujets à risques

Exposition du 25 janvier au 19 février en ligne

Sujets à risques, le programme d’animation, d’oeuvres expérimentales et de vidéos d’art concocté par La Bande Vidéo sera  sur notre page Facebook et les plateformes Instagram et Twitter.

Dans le but de stimuler la création vidéographique originale et la diffusion de nouvelles œuvres en ces temps de confinement, La Bande Vidéo lançait en octobre dernier un appel national à la création de courtes œuvres d’animation, expérimentales ou en vidéo d’art. Constituée en une programmation de 20 œuvres d’artistes canadiens, « Sujets à risque » sera d’abord présentée en ligne sur nos réseaux, dès le 25 janvier et à raison d’une œuvre par jour en semaine. La programmation sera ensuite diffusée dans son entièreté sur notre Médiathèque, plateforme où sont déjà réunies les oeuvres produites et diffusées par notre organisme depuis plus de 30 ans.

Plongés dans une crise sociale et sanitaire mondiale sans précédent depuis le printemps 2020, les abonnés aux réseaux sociaux sont inondés chaque jour de chroniques filmées, d’exposés faits maison et de performances artistiques aux mises en scène bricolées. Ceux-ci abordent de manière réaliste ou sous forme de pastiche des sujets de réflexion et de révolte imposés par la pandémie : isolement, discours conspirationnistes, peur de la maladie, solidarité, anxiété, solitude, fuite dans la nature, etc. Plus que jamais, nous avons vu comment, de façon compulsive, rafraîchissante et vivante, la vidéo s’imposait comme le lieu nécessaire de l’exutoire, du défoulement ou de l’humour; du drame ou de la beauté.

Par cet appel, sans contraintes – hormis la durée de la diffusion – La Bande Vidéo a voulu mettre de l’avant l’inventivité de la création vidéographique indépendante d’ici et consigner, de manière plus serrée, ces témoignages du contexte pandémique. Avec « Sujets à Risque », La Bande Vidéo veut exposer le médium vidéographique comme l’outil de la révolution et du débordement, de la complainte ou de l’inutile.

La programmation est constituée des oeuvres des artistes suivants. Les oeuvres seront diffusées sur nos réseaux sociaux aux dates suivantes:

Étienne Morneau  25 janvier
François Quévillon – 26 janvier
Slobodan Radosavljevic – 27 janvier
Aline Martineau – 28 janvier
Clara Cousineau et Marion Paquette – 29 janvier
Élaine Frigon – 1er février
Maxime Corbeil-Perron – 2 février
Annie St-Jean – 3 février
Sylvie Cloutier – 4 février
Sylvia Matas – 5 février
Ronan Bonette et Charles Arel – 8 février
Guillaume Vallée  – 9 février
Julie Lequin – 10 février
Stephanie E. Creaghan – 11 février
Giorgia Volpe – 12 février
Laurence Gravel – 15 février
Samah Saidi – 16 février
Charlotte Gosselin – 17 février
Boris Firquet – 18 février
Olivier Ricard – 19 février
Pour plus d’informations: Sujets à risque / Risky Topics