Loading Events

Kyle Alden Martens et Éric Lamontagne

Vernissage le samedi 14 mai à 17h30 au CIRCA art actuel

KYLE ALDEN MARTENS – MUSCLE WORN & WEARING

L’emballage et l’emboîtage peuvent être considérés comme des façons de contenir, de dissimuler ou de garder quelque chose à l’intérieur, mais dans MUSCLE WORN & WEARING de Kyle Alden Martens, ils sont aussi des gestes de soin et de protection. En vérité, ils ne sont ni l’un ni l’autre, mais les deux : la dissimulation et la protection ne sont pas des motivations binaires. Ce sont des actions matérielles infléchies par l’intention et le cadrage. Dans le puzzle t-shirt-sac à main, les pièces s’emboîtent parfaitement les unes dans les autres – c’est le piège des puzzles, il n’y a qu’un seul espace qui convient parfaitement à une pièce. Bien que nous soyons enclins à nous concentrer sur l’image unifiée que forment les pièces, nous devrions également considérer l’importance des pièces discrètes, non pas simplement au service de l’ensemble, mais parce qu’elles délimitent l’espace des autres. Ces œuvres sont des outils de bien-être, créant de nouvelles poches pour la conservation d’objets précieux, rendus tels par le soin qu’on leur porte. Une leçon sur la tautologie de l’appartenance : ce qui appartient à un endroit doit avoir un endroit auquel appartenir.
– Extrait du texte d’Elliott Elliott

Extrait de la biographie de l’artiste
Kyle Alden Martens est un artiste interdisciplinaire basé à Montréal, qui travaille en installation, sculpture, performance et vidéo. Kyle Alden Martens a obtenu en 2015 un baccalauréat en intermédiation du Nova Scotia College of Art and Design University. L’artiste a eu des expositions solos à AXENÉO7 à Gatineau et au Khyber Centre for the Arts à Halifax, en plus de présenter son exposition PORTABLE CLOSETS à l’échelle nationale à la Stride Gallery, au Centre Clark, et à la Eastern Edge Gallery. Kyle Alden Martens a présenté des œuvres dans le cadre d’expositions collectives à Bradley Ertaskiran, à la Galerie Leonard & Bina Ellen, à Pop Montreal, à la Eyelevel Gallery, à Mayten’s Projects et au Centre for Art Tapes, entre autres.

 

ÉRIC LAMONTAGNE PRÉSENTE RÉAL LESSART – SOUS LE VERNIS

Sous le vernis est une exposition-installation qu’on pourrait presque qualifier d’exposition-évènement, tant la proposition immersive d’Éric Lamontagne est singulière sur la scène de l’art actuel. Fruit d’un important travail échelonné sur de nombreuses années, l’œuvre met à profit la maestria technique du peintre et un ludisme bien assumé pour faire advenir un lieu particulier. Sorte de trompe-l’œil de grande envergure, les spectateurs sont appelés à y entrer pour y suivre le fil d’un récit dont les ramifications s’étendent même au-delà de l’espace d’exposition.
– Extrait du texte de Marie-Pier Bocquet

Extrait de la biographie de l’artiste
Dans son travail, Éric Lamontagne s’intéresse à tout ce qui l’entoure, et tout particulièrement, à la perception, au jeu et à la science. Pour lui, l’art est l’occasion d’apprendre dans l’émerveillement. Il pratique activement l’installation, la peinture, la photographie, la marche ou toutes autres activités qu’il croit pertinentes pour ses envolées créatives.