Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Interactions décalées

Micro-résidences jusqu'au 13 mars dans la vitrine de Langage Plus

Boris Dumesnil-Poulin, nouvellement établi au Saguenay-Lac-Saint-Jean, est artiste, poète et musicien. Il aime les livres de biologie, les aventures en forêt et les plans télescopiques. Il crée des installations, des trames sonores, des films et des performances. Ses recherches combinent la vidéo, la voix et le web pour créer des espaces poétiques. Son travail propose des immersions et parle de transmutations pour tenter de révéler l’invisible et l’intangible.

2021 Langage Plus – centre d’art actuel, lance le projet Interactions décalées – Micro-résidences à relais qui sera activé en direct dans l’espace vitrine du 1er février au 13 mars 2021.

Création du projetInteractions décalées est une nouvelle proposition née d’un soudain vide du centre. Laissé vacant en raison d’une exposition reportée, l’espace vitrine est libre. Le centre a décidé de bondir sur l’occasion pour soutenir et mobiliser la communauté artistique en grand besoin d’espace et d’opportunités de création. Cette salle de diffusion atypique, étant une vitrine donnant sur le centre-ville d’Alma, permet d’être accessible aux citoyens malgré la fermeture forcée des lieux de diffusion.

Description du projet – Dans la plage de temps impartie, il a été décidé de diviser le projet en trois micro-résidences d’une semaine chacune. Un intervalle d’une semaine permettra au citoyen de savourer les interventions apportées avant que l’artiste suivant s’approprie l’espace légué par son collègue. À cela se superpose une résidence d’écriture qui permettra de documenter artistiquement le processus.

Présentation des participants- Cette proposition est intrigante et stimulante car elle comporte encore des données manquantes. Seul le premier des trois artistes de la vitrine a été sélectionné ainsi que l’auteur en résidence. L’artiste Boris Dumesnil-Poulin entamera le projet du 1er au 7 février 2021. Nous attendons les intentions des artistes de la région afin de trouver les deux suivants. L’écrivain Charles Sagalane s’est vu confier la mission d’auteur-observateur-créateur, multipliant les dialogues et les interactions décalées.