Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Empreintes et mémoires d’identités multiples

Exposition du 3 mai au 17 juin à la maison de la culture Côte-des-Neiges

Dans le cadre du 10e anniversaire du Festival Culturel Nord Africain de Montréal
Cmmissaire : MEHEL

L’art peut-il être un instrument de réconciliation de conflits identitaires, ou de quête d’identité?

M’Hamed Issiakhem, peintre algérien emblématique de l’Algérie indépendante, rompt avec la peinture orientaliste pour adopter l’expressionnisme abstrait, semi-figuratif et le symbolisme. Il a été parmi les précurseurs du mouvement Aouchem, ou école du signe, ayant lui-même utilisé dans sa peinture les caractères et les symboles culturels des peuples berbères autochtones de l’Algérie.

À l’occasion du 90e anniversaire de naissance du peintre, les artistes Nadia Aït-Saïd, Miloud Chennoufi, Ali Kichou, MEHEL et Azzedine Mekbel présenteront des tableaux, sculptures et installations en écho à la peinture d’Issiakhem. Ils proposent leurs lectures et leurs interprétations de l’œuvre magistrale du peintre en lien avec le portait de la femme berbère avec ses tatouages et avec l’utilisation des caractères et des symboles berbères, thèmes chers à l’artiste.