Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Écosystème volume 2

Lancement le 13 juin à 17h à La Chambre Blanche

LA CHAMBRE BLANCHE souhaite convier le public au lancement du deuxième numéro de la Collection Écosystème qui aura lieu le 13 juin 2019 en 5@7 à la Maison pour la danse de Québec. Pour cette publication, nous avons invité les autrices Claudia Blouin, Ingrid Cogne, Vivian Fritz et Éloïse Guénard à écrire sur le thème de la danse. En plus du lancement de la publication, il y aura une prestation de danse prévue lors de la soirée.

En 2016, LA CHAMBRE BLANCHE a élaboré une collection de textes théoriques qui explorent les relations entre les arts actuels et numériques et les différentes sphères de l’activité humaine. Il s’agit de la collection Écosystème, une collection de textes numériques, nourris par divers•e•s auteur•e•s issu•e•s d’un vaste horizon de pratiques, de domaines de la pensée et de la recherche en création. Dans ce contexte, la notion d’écosystème multiplie les rencontres et les échanges entre les êtres et les systèmes culturels, historiquement isolés les uns des autres. Cette démarche de recherche et d’archivage vise à mettre en lumière les rencontres et les échanges entre les domaines de la création actuelle. Elle s’appuie sur les processus d’hybridation naturelle et culturelle qui participent au mécanisme global de l’évolution des pratiques.

Le lancement de ce deuxième volume de la collection sera une occasion unique pour comprendre certains enjeux propres à la danse contemporaine tels les approches chorégraphiques, la mouvance corporelle, le rythme, le déplacement et son lien avec d’autres arts et d’autres contextes.

Claudia Blouin

Artiste et chercheuse en arts de la scène, Claudia Blouin s’intéresse à la dramaturgie des formes non théâtrales. Dans son projet de maîtrise en recherche-création à l’Université Laval, elle s’est attaquée à la question des métissages entre danse et théâtre, à travers le spectre de la musique. Son projet de recherche-création l’a amenée à scénariser et chorégraphier deux séquences de danse théâtralisée intitulées De fil en fils et Fuis-moi je te suis… (2016). Elle poursuit sa réflexion sur les thématiques interdisciplinaires en contribuant à différentes revues universitaires et culturelles. Son écriture dramatique est teintée des questionnements artistiques soulevés par sa participation comme conseillère à la dramaturgie sur différents projets (Danse de particules du Théâtre Astronaute (2018), Félicité par la Troupe de théâtre des Treize (2019)) et par des stages et des classes de maître (Guy Cools, dramaturge pour la danse, Michel Marc Bouchard, dramaturge).

Ingrid Cogne

Ingrid Cogne, née en 1977 à Dijon (FR), est une chorégraphe, plasticienne, et chercheuse. Elle est auteure d’une vingtaine de projets, seule ou en collaboration.

Entre 2011 et 2015, Cogne décide d’articuler la matrice de son œuvre dans le cadre d’un doctorat qu’elle choisit de faire en cotutelle entre le PhD in Practice à l’Académie des Beaux-arts de Vienne (AT) et le Centre d’Étude des arts Contemporains, École Doctorale Sciences de l’Homme et de la Société à l’Université Lille Nord de France. Sa recherche intitulée Displacement(s) as Method(s) est composée de cinq méthodes, trois pratiques, et de l’œuvre WORK (2015).

En 2014, elle est directrice artistique de Dansbyrån (SE). S’ensuit une recherche de deux années au cours de laquelle Cogne co-écrit et coédite avec Marika Hedemyr l’ouvrage Dansbaren—The Mob without Flash (2016).

Entre 2015 et 2018, Cogne est chercheuse postdoctorale à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne avec le projet Six Formats – financé par le Fonds Autrichien pour la Science (FWF, PEEK, AR291-G21) – pour lequel elle conçoit Object of Communication (2018) et édite For and By Six Formats (2018).

http://ingridcogne.net/6Fportfolio

En décembre 2018, Ingrid Cogne reçoit la bourse de recherche Elise Richter PEEK (Fonds Autrichien pour la Science, FWF, V709-G26) pour financer son projet de recherche intitulé The dramaturgy of Conversation et préparer son habilitation à diriger des recherches.

Vivian Fritz

Vivian Fritz est docteure en arts du spectacle, chorégraphe, spécialisée en scène numérique, chercheuse associée au Laboratoire ACCRA EA 3402 et chargée de cours à l’Université de Strasbourg. Elle est également chercheuse associée au projet «Red Interdisciplinaria de Arte» à l’Université du Chili. Ses recherches, ses créations et son enseignement se focalisent sur la danse contemporaine et les écritures chorégraphiques à travers l’usage du numérique (Internet, dispositifs audiovisuels). Elle privilégie une méthodologie de recherche-création.

https://vivianfritzroa.com/

Eloïse Guénard

Eloïse Guénard a rejoint le Centre Pompidou en tant que chef de projet en 2018. Titulaire d’un double master 2 en Philosophie de l’art et en Organisation de projets culturels (Paris 1, Panthéon Sorbonne), elle a auparavant exercé des fonctions pédagogiques et curatoriales au sein de différents établissements culturels : école d’art, galerie Karsten Greve, Palais de Tokyo. En parallèle, elle a mené une activité de commissariat en indépendant (Galerie du Haut-Pavé, Paris ; Centre d’art Bastille, Grenoble ; Les Muches, Domqueur ; Maison de Monsieur C., Cramont) et a écrit pour des revues spécialisées : L’Art même (Belgique), Art 21 (France), Esse arts + opinions (Québec) et Espace Art actuel (Québec). Invitée en résidence à la chambre blanche (Québec, en partenariat avec le MAC/VAL, 2017), elle a développé une recherche sur la place de la danse dans un contexte muséal.