Chargement Évènements

Comme des poussières illuminées par le soleil de Francys Chenier

Exposition jusqu’au 8 mai à Arprim

Dans ce projet pensé pour Arprim et mis en œuvre in situ lors d’une résidence précédant l’exposition, l’artiste, auteur et bibliothécaire Francys Chenier propose une installation évolutive qui conjugue les aspects visuels, littéraires, performatifs et relationnels qui caractérisent sa démarche. Ayant comme matériau des livres élagués du réseau des bibliothèques publiques de la ville de Montréal, Chenier s’approprie des pages de manuels, encyclopédies et autres documents existants pour produire une nouvelle écriture, de nouvelles pages, sinon de nouveaux livres. Méthodiques et processuelles, ses interventions donnent néanmoins lieu à des moments de beauté, alors que ses manipulations révèlent et transforment, forment des constellations poétiques entre les mots.

Étagères de livres, bureau de travail, lampes et zone de lecture confèrent au premier abord un air d’inachevé à la galerie, qui conserve ainsi la forme que l’artiste lui a donné au cours de sa résidence de création. L’ensemble paraît vivant, tel le bureau d’un écrivain, et pour cause; l’endroit demeure un espace de de travail où l’artiste interviendra ponctuellement pendant l’exposition. Ces présences se feront sentir pour les visiteurs, mais aussi lors de séances webdiffusées, qui donneront accès, à la manière de micro-performances, à certaines tâches, manipulations et points de vue.
– Extrait du texte d’exposition de Marie-Pier Bocquet

Francys Chenier détient un baccalauréat en arts visuels et médiatiques (2010) et une maîtrise interdisciplinaire en art (2015) de l’Université Laval. Outre plusieurs projets réalisés de manière autonome et clandestine, son travail a été présenté dans le cadre d’événements – Viva ! Art action (Montréal, 2015), Les liaisons artistiques, Musée du Bas-Saint-Laurent (Rivière-du-Loup, 2015) – et d’expositions individuelles dans les centres d’artistes Caravansérail (Rimouski, 2017), L’Oeil de poisson (Québec, 2018). Ses performances ont été présentées notamment au centre Dare-Dare (Ars memoriae – Les Nuits de la poésie, Montréal, 2013) et chez Artexte (Voyage de têtes avec Sylvie Cotton, Montréal, 2015). Il a réalisé des projets de résidence à la Chambre blanche (Québec, 2017) et récemment au 3e impérial (Granby).