Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Andrews, Furlong et Arseneau

Exposition du 1er avril au 1er mai à CLARK

Salle 1
CHRIS ANDREWS (COMMISSAIRE) +
LAURIE KANG, TANYA LUKIN LINKLATER,
LILA DE MAGALHAES, ASMA, NONA INESCU (ARTISTES) /

YOU SIT IN A GARDEN
(…) Chaque œuvre propose une manière de vivre, avec sa propre ontologie et je tire des notes de chacune : les peintures poreuses de Lila de Magalhaes nous invitent à demeurer ouvert.e.s et vulnérables; la « Barre » de Laurie Kang à la fois structurée et malléable rappelle une colonne charnue; Nona Inescu et Tanya Lukin Linklater suggèrent la multiplicité des significations que portent les mains et leurs gestes apparemment infinis. Ces œuvres présentent l’immense capacité du corps à développer un potentiel, à la fois pour ce qui peut nuire (maladie, infection, handicap) que pour ce qui soutient (systèmes de soin de la santé, toucher thérapeutique, technologies d’assistance). (…)
– Texte complet de Chris Andrews et plus d’informations ici –
* image : ASMA, « Instar » (détail), 2019.

Salle 2
MICHELLE FURLONG /INTER”PLAY”
Les lignes et les chiffres définissent les règles. Les torsions dirigent les mouvements pour y entrer. Quelques outils à ramasser. Des corps qui seront modifiés. Inter”play” de Michelle Furlong nous invite à adopter l’état d’esprit du jeu, celui où ses gestes répétitifs ainsi que ceux du sport et du rituel suggèrent une nouvelle possibilité pour construire le monde autour de règles, de compétences et d’un arsenal. Les jeux tels que nous les connaissons s’effondrent en même temps qu’une réimagination presque maniaque des futurs. C’est le jeu qui nait en nous. (…)
– Texte complet de Alisha Piercy et plus d’informations ici

Poste audio
DAVID ARSENEAU /
WALKER ROAD AND THE CREATURE FROM HELL

Walker Road est un film d’horreur de 90 minutes sans images en mouvement qui comprend des dialogues, des bruitages, des effets sonores et une trame musicale. L’œuvre est fortement influencée par l’attitude et l’esprit d’indépendance de la culture vidéo. Recluse par nature, la production artistique de David Arseneau vise à honorer l’obsessionnel processus de création afin de s’évader vers de nouvelles idées et fantasmes à propos du monde, ou encore de se retirer du monde extérieur pour créer de nouvelles réalités à travers la fiction. (…)
– Texte complet de David Arseneau et plus d’informations ici –