Chargement Évènements
Véronique Malo, Sans titre de la série Les paysages entre nos corps (détail), 2019, impression au jet d’encre
  • Cet évènement est passé

Cinq nouvelles expositions au Musée d’art de Joliette

Vernissage le samedi 5 octobre à 14h

Expositions et projets

et une abondance d’activités culturelles

L’automne au Musée d’art de Joliette (MAJ) s’annonce comme un foisonnement d’expositions et d’activités culturelles toutes plus inspirantes les unes que les autres. La thématique mise de l’avant dans les expositions temporaires cette saison : le dialogue entre l’art, les phénomènes naturels et la science. Et deux nouveautés: une aire de lecture jeunesse accessible en tout temps et le début des conférences annuelles d’Esther Trépanier.

Les nouvelles expositions

Pas moins de cinq expositions composeront la programmation d’automne (du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020) : L’attraction du paysage de Patrick Coutu, commissariée par Charlotte Lalou Rousseau, Phénomènes de l’artiste Marina Gadonneix, commissariée par Maria Wills Londoño, avec la collaboration d’Audrey Genois et de Maude Johnson, Les abstractions lyriques de Jean-Paul Jérôme, commissariée par Constance Naubert-Riser, Les paysages entre nos corps de l’artiste lanaudoise Véronique Malo, commissariée par Anne-Marie St-Jean Aubre et Peinture et poésie, une sélection d’œuvres de Louise Robert.

Alors que l’exposition de Patrick Coutu propose un survol d’œuvres sculpturales, textiles et papier produites dans les dix dernières années, l’exposition de l’artiste française Marina Gadonneix est présentée dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l’image et produite en collaboration avec le MAJ et Les Rencontres d’Arles. L’exposition du Plasticien Jean-Paul Jérôme sera composée quant à elle d’une série d’encres sur papier uniques et singulières datées de 1969-1970. Un an après avoir invité la population locale à lui envoyer des photos en noir et blanc, l’artiste lanaudoise Véronique Malo exposera dans les aires de circulation du Musée ses nouvelles œuvres composées à partir d’éléments mystérieux de ces photographies. Enfin, l’équipe du MAJ présente une fois de plus à son Espace 3e quelques œuvres de sa foisonnante collection, cette fois, trois œuvres de l’artiste Louise Robert. À savoir : l’exposition de Jean-Paul Jérôme a incité Émilie Grandmont Bérubé, conservatrice aux collections, à sortir des réserves du MAJ une œuvre de chacun des quatre Plasticiens (Rodolphe de Repentigny (alias Jauran), Louis Belzile, Jean-Paul Jérôme et Fernand Toupin). Celles-ci seront insérées dans l’exposition permanente Les îles réunies tout l’automne, en plus d’un Jean McEwen, d’un Jean-Paul Riopelle et d’un Fernand Leduc.