Chargement Évènements

Chrysotiles Activés de Mathieu Grenier

Vernissage le jeudi 8 février à 18h à Diagonale

CHRYSOTILES ACTIVÉS

Avec, entre et au-delà, Chrysotiles Activés appréhende ce qui se tient sur le seuil : ce qui fut et ce qui adviendra. Déployées dans l’espace de Diagonale, les œuvres de Mathieu Grenier proposent une réflexion autour des concepts de liminalité et d’oscillation. À travers un corpus inédit, l’artiste examine notre époque au prisme du métamodernisme. Ce courant philosophique complexe, qui négocie tantôt avec l’enthousiasme, l’idéalisme et le progrès du modernisme, tantôt avec le cynisme, le nihilisme et l’obsolescence du post-modernisme, transparaît en filigrane de l’exposition.

Les cyanotypes teints de The Monitors poursuivent la recherche expérimentale initiée par l’artiste en 2023 autour de ces procédés photographiques séculaires et du langage e-waste. Les œuvres conceptuelles allient une composition maîtrisée à un travail minutieux des conversions chimiques donnant ces colorations uniques aux tissus. Le cryptage de l’identification des déchets électroniques et des résidus matériels sollicite une contemplation attentive des toiles qui dévoilent les traces spectrales de notre consommation effrénée par le biais d’une technique chronophage. Dès lors, la rencontre entre ces deux temporalités technologiques antinomiques permet un ancrage à la réalité de l’instant.

Deux séries d’œuvres revalorisées rythment également l’exposition. Suspendus au plafond et alimentés par une batterie automobile, des appuis-tête avec écrans intégrés diffusent des images capturées au volant. Mêlant environnementalisme désabusé et surconsumérisme conscientisé, ces images de road-trip­ photographiées en 35 mm attestent des contradictions de notre temps. À l’installation Chrysotiles Activés s’ajoutent les nouveaux collages numériques Crystal Gazers qui se jouent d’images anachroniques et d’une hyperconnectivité aliénante. Ils offrent une illustration aussi éloquente que satirique de notre société, à la croisée de la sincère ironie et de l’utopie pragmatique.

Avec sensibilité et justesse, Mathieu Grenier fait donc état de nos préoccupations et de nos tiraillements : malgré un futur que nous savons chimérique, nous nous évertuons à chercher un sens, quitte à nous bercer d’illusions. Fonctionnant tel un oxymore, Chrysotiles Activés propose de se déposer dans cet interstice dissonant que constitue ce tout et rien, pour ainsi espérer ébranler, voire transcender, un système pétrifié.