Chargement Évènements
Image : Maggy Flynn, Punch ta pause !, détail de l'installation-photo à l'usine Coroplast. © Maggy Flynn et 3e impérial, centre d'essai en art actuel, 2020.
  • Cet évènement est passé

3e impérial, centre d’essai en art actuel présente : Punch ta pause ! de Maggy Flynn

Jusqu'au 15 octobre sur les murs extérieurs de l’usine Coroplast

Avec la collaboration de Mila Cool

Le 3e impérial, centre d’essai en art actuel est heureux de présenter une installation-photo de l’artiste Maggy Flynn sur les murs extérieurs d’un bâtiment de l’usine Coroplast situé au 700 rue Vadnais à Granby. À visiter en voiture, en vélo ou à pied !

L’installation-photo a été conçue dans le contexte d’une résidence de coproduction et d’un long processus d’exploration du quartier industriel de Granby entre 2018 et 2020. Elle est composée d’une série de portraits de travailleur.e.s, grandeur nature, qui se déploient sur deux murs adjacents du bâtiment de l’usine. L’œuvre est un hommage aux travailleur.e.s qui fut souligné par une rencontre festive sur le site le 14 août dernier, pendant leur pause de diner.

Fondée principalement sur la création d’espaces relationnels, la démarche de Maggy Flynn consiste à réaliser des actions sur le vif qui favorisent l’expérience de la rencontre à travers le prisme du jeu. Au fil de ses séjours en résidence au 3eimpérial et avec la collaboration de sa fille Mila Cool, Maggy Flynn a exploré la zone industrielle en y déployant diverses actions performatives ou participatives. Le projet intitulé Punch ta pause ! s’est défini au gré des jours et des circonstances :

Maggy et Mila se rendent régulièrement dans le quartier industriel à bord d’un camion Grumman transformé en espace créatif aux fonctions polyvalentes (poste d’observation, atelier de travail, dispositif de performance muni d’une panoplie d’instruments et objets, espace de rencontre et de jeu, etc.). Au premier abord, l’environnement du quartier appelle à être apprivoisé. Mila, qui a huit ans, y dénote une apparente absence de chaleur humaine et de couleurs. On est ici aux antipodes d’un espace de liberté et de spontanéité. Le temps des travailleur·e·s y est rigoureusement organisé, les pauses sont brèves. Pour Maggy et Mila, la posture qui se dessine relève d’un geste de survie : il faut se mettre en action, débusquer la poésie des lieux, aller à la rencontre des gens, s’inviter dans les moments transitoires du temps de travail… Punch ta pause ! Elles offrent tantôt un repas intime à deux travailleuses à bord du camion, tantôt une collation à des employé·e·s d’usines; elles les invitent à mimer des poses de travail qui sont capturées en photo pour être présentées sur le mur du camion, tel une mosaïque énigmatique. Dans un grand cahier, sont colligés des notes, des dessins, des photographies, une collection de textures évoquant les architectures et le paysage industriels. Ensemble, elles réalisent des performances pour la caméra destinées à la réalisation de photos-montages et de vidéos à la fois ludiques et sensibles.

Ici se joue une exploration relationnelle et sensorielle du terrain où l’enjeu consiste à injecter une certaine fraîcheur dans un milieu orienté sur la production et l’efficacité et ainsi en révéler des aspects poétiques et existentiels. Ces actions artistiques, qui surgissent aléatoirement dans la vie des travailleur·e·s, créent une distorsion en leur proposant momentanément un ailleurs plus léger, inspiré des plaisirs ingénus de l’enfance. C’est ce qui émane de l’installation-photo présentée sur les murs de l’usine.

Dans l’ensemble, le corpus de travail réalisé tout au long de la résidence fut transposé sous différentes formes artistiques (vidéo, photo, installation, action performative), s’adressant aussi bien à ceux pour qui cet environnement est peu familier qu’à ceux qui le fréquentent quotidiennement, car il en révèle des aspects esthétiques inattendus et une charge humaine tangible.

 

Maggy Flynn poursuit une pratique interdisciplinaire motivée par le désir de détourner les routines du quotidien en suscitant des rencontres improbables et en insufflant une dose salutaire d’absurdité dans la vie des gens. Ses projets incluent le dessin, la vidéo, l’écriture, l’art action, les projets participatifs et l’intervention dans l’espace public; depuis 2008, ils ont été présentés dans le cadre d’événements artistiques au Québec, (Dare-Dare, L’orchestre d’hommes-orchestres, Péristyle nomade) et dans des contextes communautaires (quartiers Hochelaga-Maisonneuve et Centre-Sud à Montréal, en Ontario, aux États-Unis et en Irlande). Son parcours compte aussi des performances, des projets de collaboration et des expositions collectives.
www.maggyflynn.com 

 

INSTALLATION-PHOTO
À visiter en voiture, en vélo ou à pied !

Usine Coroplast
700, rue Vadnais, Granby (Québec)