Chargement Évènements
Miguel-Angel Berlanga, Et in Arcadia ego, 2020 Photo : Jonathan Lorange

à L’ABRI de la pensée de Miguel-Angel Berlanga

Exposition jusqu'au 14 août à AXENÉO7

Faire des assemblages anachroniques avec des objets trouvés, collectionnés ou fabriqués, de façon inconsciente, définit la pratique inclassable de Miguel-Angel Berlanga. En comparaison, l’histoire de l’art est fondée sur un ensemble de catégorisations qui, malgré une flexibilité théorique et une malléabilité disciplinaire, balisent les normes du savoir et induisent une hiérarchisation des objets d’art.

Pour son exposition à L’ABRI de la pensée, Berlanga puise à même sa collection d’objets pour créer des montages amalgamés. Les pièces (bi-)tridimensionnelles de l’artiste dénombrent les clins d’œil à la statuaire classique — canonique —, au ready-made, à la culture populaire, au design et à l’architecture. En empruntant et en détournant les savoirs techniques traditionnels — empiriques — des siècles derniers, il accentue l’éclatement de ses héritages en proposant une approche caustique de la sculpture académique. Les formes alambiquées recèlent des pistes référentielles résolument plurielles et appellent aux possibilités de l’improbable et de l’indescriptible. Il semble alors invraisemblable de catégoriser les œuvres de Berlanga tant celles-ci projettent des inspirations et des réappropriations. Lire plus.

Né à Madrid en 1951, l’artiste Miguel-Angel Berlanga vit et travaille à Gatineau depuis le début des années 1970. Diplômé de l’École des Arts appliqués et travaux artistiques (Escuela de artes aplicadas y oficios artísticos) de Madrid en 1965, Berlanga est un membre engagé des communautés artistiques et culturelles des régions de l’Outaouais et de la capitale nationale. Il compte à son actif de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment à Occurrence, espace d’art et d’essai contemporains (Montréal, 2008), à la Biennale nationale de sculpture contemporaine de Trois-Rivières (2006) et au centre d’artistes Vaste et Vague (Carleton-sur-Mer, 2005).

Depuis plus de quatre décennies, Berlanga propose une pratique artistique à la fois conceptuelle, picturale et sculpturale et d’importantes propositions en art public — reconnues et accueillies par plusieurs institutions et agences gouvernementales du Canada. Il participe et fonde au début des années 1980 A & B associés et le groupe Agriculturel, au cours de la décennie suivante. Il est de plus récipiendaire de plusieurs subventions octroyées par le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de l’Ontario et le ministère du Patrimoine canadien.

Au cours de sa carrière, Berlanga présente au centre d’artistes AXENÉO7 les expositions individuelles Autopsy (1985), Nature morte et L’ordre du chaos (1988), Paraboles (1993), L’œuvre au noir, l’œuvre au blanc, l’œuvre au rouge (accompagnée de la publication Faire œuvre d’incrédule, 2004) et participe aux expositions collectives De cassis et tractatibus (1994) et En cause Brancusi (1997).