© Nouha Homad 2018

Diversité artistique Montréal (DAM) rend public son Rapport de la consultation sur le racisme systémique dans le milieu des arts, de la culture et des médias à Montréal

Rapport de la consultation sur le racisme systémique dans le milieu des arts, de la culture et des médias à Montréal
Parcourez le rapport

Le racisme réfère à la discrimination basée sur l’origine ethnoculturelle et la présupposée race d’une personne ou d’un groupe social.

Quand il frappe de plein fouet tout autant les milieux de l’éducation, de la santé et des services sociaux, les secteurs du logement, de l’emploi, de la justice et de la sécurité publique, le monde des arts et des médias, ce fléau doit être considéré nécessairement comme systémique, c’est-à-dire comme un système de reproduction des inégalités à l’échelle étatique et sociétale. Ne pas le reconnaître relève de l’aveuglement pour deux raisons :
La première renvoie au déni de l’existence d’un système d’oppression,
qui maintient un rapport de pouvoir à l’avantage d’un groupe social. Comme exemple, le patriarcat est un système d’oppression au sein duquel les hommes détiennent l’autorité au détriment des femmes. Une société qui remet en question cette domination et cherche à atteindre l’égalité des sexes et des genres ne peut être accusée d’être profondément sexiste. Elle sera, au contraire, vue comme une société pro­ gressiste qui met à jour ses politiques publiques et les améliore, à l’instar des pays scandinaves.

La deuxième raison est le fait d’oublier que ce rapport de pouvoir est hérité du passé : il est ancré historiquement dans nos institutions et perpétue l’inégalité entre les «personnes blanches» et
les «personnes racisées» (identifiées et/ou s’identifiant à une ou des «minorité­s visible­s» et/ou à un ou des «peuple­s autochtone­s»).

 

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin