Devenir un organisme cyber sain et sauf !

VOLET MONTRÉAL

Formateur : Benjamin J. Allard

Dates : 28 octobre, 18 novembre, 2 décembre et 13 janvier
Lieu : en ligne
Coût d’inscription : 60$
Nombre d’heures : 11 heures (4 rencontres)
Inscription

Formation en partenariat avec Repaire, le RQD et la SMQ

Cette formation vise le développement de la littératie numérique dans le but d’aider les travailleurs des centres d’artistes à mettre en place des pratiques concernant la sécurité numérique et la cybercitoyenneté dans leurs organismes. Elle présentera des outils concrets et adaptés aux réalités d’organismes culturelles qui souhaitent améliorer la protection de leurs données.  À partir des protocoles regroupés par “Cyber sain et sauf”, une ressource développée par l’Alliance des arts médiatiques indépendants, les personnes participantes comprendront mieux les enjeux de cybersécurité de leurs organisations et développeront des outils pour y répondre adaptés à leurs réalités.

Les objectifs d’apprentissage :

  • Comprendre, identifier et classer les données sensibles de l’organisme ;
  • Développer un ensemble de pratiques en cybersécurité et cybercitoyenneté adaptées aux besoins de chaque organisme ou artiste ;
  • Mettre en commun les connaissances en cybersécurité du groupe ;                              

Benjamin J. Allard est un artiste, producteur radio et éducateur basé à Tiohtià:ke (Montréal). Il a été responsable de plusieurs projets dans le domaine culturel, notamment de la ressource Cyber sain et sauf pour l’Alliance des arts médiatiques indépendants. Il a également enseigné la gestion de projet de médiation culturelle au Cégep de Saint-Laurent et animé radio atelier, l’émission des travailleur·euse·s culturel·le·s à CIBL. Ses textes ont été publiés par le magazine Inter, The New Gallery et QOQQOON. Il détient un baccalauréat en communication (Concordia) et une maîtrise en arts visuels (UBC).

Experts invités:

Fort de 20 années d’expérience dans le milieu de la haute technologie, la spécialisation de Jean-Philippe Décarie-Mathieu se trouve à l’intersection de la cybersécurité, du renseignement de menaces et des enquêtes.

Geneviève Lajeunesse s’implique depuis près de 20 ans auprès de divers groupes communautaires, de personnes marginalisées et organismes de la société civile afin de les appuyer dans leur développement de méthodologies sécuritaires pour utiliser les technologies de l’information.

La formation est offerte avec l’aimable participation de l’AAMI (l’Alliance des arts médiatiques indépendants). L’Alliance des arts médiatiques indépendants (AAMI) est un organisme national à but non lucratif dirigé par ses membres, qui travaille à l’avancement et au renforcement de la communauté des arts médiatiques au Canada.

Cette formation reçoit le soutien financier d’Emploi Québec et est offerte en collaboration avec le Conseil de la formation continue Arts et culture de l’Île-de Montréal. Elle est réservée aux employé.e.s de centres d’artistes et de petits organismes culturels, ainsi qu’aux artistes professionnel.le.s et aux travailleurs.euses autonomes du domaine culturel.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel