Des nouvelles de ARCA

Extraits de l’arca dans la poche #29
24 janvier 2020

Lands to Travel Through—Terres à traverser.

Le comité d’organisation du rassemblement Terres à traverser réunit les directrices de sept organisations albertaines autogérées, membres de l’Alberta Association of Artist-Run Centres (AAARC): Alberta Association of Artist-Run Centres (AAARC) – Latitude 53Ociciwan Contemporary Art CollectiveSNAPStride GalleryThe New GalleryTRUCK Contemporary Art et Untitled Art Society , en partenariat avec l’ARCA, et avec le généreux soutien du Conseil des arts du Canada, Patrimoine canadien et le Calgary Arts Development. Nous sommes par ailleurs heureuses de collaborer avec deux commissaires d’Edmonton – Christina Battle et l’Ociciwan Contemporary Art Collective – pour aborder la question de la bienveillance, du partage des ressources et de la réhabilitation. Ces vastes thématiques feront l’objet, à Mohkinstsis/Calgary, d’une programmation variée où se mêleront ateliers, conversations, création artistique, repas et performances.

L’inscription des délégués et déléguées commencera à la fin de février. Des éléments importants de la programmation seront également dévoilés à ce moment.

Bref, à vos calendriers : c’est du 5 au 8 août 2020.

La littératie numérique en six micro-bouchées

Les leviers de la découvrabilité : http://www.arca.art/fr/ressources/les-leviers-de-la-decouvrabilite/

L’ARCA a 15 ans

Le 5 mai 2020 marquera la date du 15e anniversaire de l’incorporation officielle de l’ARCCC-CCCAA (dit ARCA). Pour marquer cet anniversaire, l’ARCA a embauché l’archiviste Lucie Bureau pour accompagner le personnel dans le traitement des archives historiques, démarche qui nous replonge dans les documents qui remontent à l’an 2003, et qui témoignent des discussions, recherches et propositions qui ont mené à la fondation de l’ARCA. Bien que plusieurs acteurs du milieu des centres d’artistes de l’époque aient participé aux discussions tenues en marge des conférences nationales Convergence (2002), Tiré à Part (2003) et INFest (2004), c’est le leadership de Jewel Goodwyn, Bastien Gilbert, Cindy Baker, Jonathan Middleton et Steve Loft constitué en groupe de travail qui aura permis d’aboutir à cette association pancanadienne. Une lecture des procès-verbaux des rencontres, dont certaines avec le Conseil des arts du Canada et avec la Politique des arts du Ministère du Patrimoine, d’autres avec les travailleurs et travailleuses du réseau, révèle que plusieurs des enjeux de l’époque sont toujours sur la table aujourd’hui : l’équité, l’autonomie des associations régionales, la représentation de caucus identitaires et disciplinaires, la précarité de l’emploi et les conditions de travail, la gouvernance.  >>

Consultez l’infolettre complète ou abonnez-vous à l’arca dans la poche : ICI

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin