Création de SYNAPSE C hier à Montréal, un centre d’excellence numérique dans le domaine culturel

L’inauguration de SYNAPSE C (anciennement le Pôle sur les données massives en culture) aura lieu dans le cadre de l’événement RIDEAU au Centre des congrès de Québec, en présence des représentants des gouvernements ainsi que de nombreux partenaires et acteurs des milieux culturel et de la recherche.

SYNAPSE C est le résultat des efforts combinés des milieux culturels, des affaires et de la science des données pour doter le secteur culturel d’un instrument unique d’intelligence collective et de développement des affaires. Concrètement, SYNAPSE C aidera les entreprises culturelles à tirer profit de leur grande richesse informationnelle et à prendre de meilleures décisions stratégiques.

L’organisme sans but lucratif bénéficie du soutien financier pour trois ans du volet Initiatives stratégiques du Fonds du Canada pour l’investissement en culture du ministère du Patrimoine Canadien (1,15 M$), du ministère de l’Économie et de l’Innovation (600 000 $) du Québec, ainsi que du ministère de la Culture et des Communications (450 000 $). Il est déjà désigné Centre d’excellence numérique par le gouvernement du Québec.

UNE INITIATIVE POUR L’ESSOR DU SECTEUR CULTUREL
SYNAPSE C représente l’aboutissement d’un vaste projet de valorisation des données initié par le Partenariat du Quartier des spectacles avec la collaboration de plusieurs partenaires, dont Aimia et HEC Montréal, et visant à offrir au milieu culturel des ressources pour mieux comprendre les comportements des consommateurs culturels.

Le domaine culturel produit aujourd’hui des données à un rythme effréné qu’elles soient liées à la vente de billets, à la participation sur les réseaux sociaux ou aux consultations de sites internet. Toutefois, la plupart des organisations culturelles ne possèdent pas l’expertise, la compétence ou les ressources nécessaires pour colliger, traiter et transformer toutes ces données éparses en information utile pour agir dans un environnement changeant.

À l’heure des technologies numériques, il est apparu essentiel de mettre en commun les forces vives des milieux culturels, des milieux universitaires et des professionnels en analytique de données pour exploiter ces millions de données « en dormance » dans l’intention d’insuffler un nouvel élan à l’écosystème culturel.

TRANSFORMER LES DONNÉES EN INFORMATION
Avec la mutualisation des données, les organismes culturels auront accès à un portrait local et actuel des pratiques culturelles de leurs publics, de précieuses informations stratégiques et indices leur permettant de prendre soin de leurs relations avec ces publics afin d’élaborer des stratégies d’affaires optimales, mieux ciblées et plus pertinentes et innovantes.

L’exploitation collective de données des industries culturelles et créatives favorisera l’émergence de nouveaux modèles d’affaires, le développement des publics et la création de services et d’offres croisées. Elle permettra de produire l’information qui fait actuellement défaut pour comprendre le comportement des spectateurs et de repérer les opportunités de marché.

SYNAPSE C travaillera dans une dynamique de consultation et de concertation auprès des acteurs participants et développera ses activités selon quatre axes de développement :

  • La mutualisation et l’exploitation des données
  • Le transfert de connaissances
  • La formation
  • La recherche partenariale

https://synapsec.ca/

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin