Rendering On View (Betty Rowland Meets Angela Aames), performance 2019

L’AGAC dévoile les noms des finalistes des Prix Pierre-Ayot et Louis-Comtois

Dévoilement des artistes finalistes
La Ville de Montréal et l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) annoncent aujourd’hui les finalistes du prix Pierre-Ayot et du prix Louis-Comtois. Félicitations à tous les artistes sélectionné.e.s !
Madame Magda Popeanu, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable de la culture et de la diversité montréalaise, dévoile les finalistes du prix Pierre-Ayot et du prix Louis-Comtois. Ces deux prix d’excellence, dotés respectivement d’une bourse de 5000 $ et de 7500 $ destinée au lauréat, visent à mettre en valeur le potentiel d’avenir des jeunes créateurs montréalais du secteur des arts visuels et à reconnaître la pratique d’un artiste qui s’est distingué dans le domaine de l’art contemporain à Montréal depuis les quinze dernières années.

« La Ville est fière d’encourager les artistes, tant chez la relève que chez les artistes dont la carrière est établie. L’expérience démontre que ce type de reconnaissance a un impact bien réel pour la carrière des finalistes et des lauréats. D’ailleurs, il suffit de consulter la liste des lauréats des années précédentes pour s’en convaincre. La reconnaissance de l’excellence en arts visuels est une priorité pour l’administration municipale. Il s’agit d’un engagement indéfectible qui s’inscrit dans l’esprit de notre Politique de développement culturel », a déclaré Mme Popeanu.

Les lauréat.e.s seront connus lors d’une cérémonie qui aura lieu le mercredi 4 décembre au Musée des beaux-arts de Montréal.

Les finalistes du prix Louis-Comtois

Un jury composé de professionnels du milieu des arts visuels a retenu les candidatures de David Armstrong Six, karen elaine spencer et Milutin Gubash pour le prix Louis-Comtois destiné aux artistes en art contemporain en mi-carrière.

Le prix Louis-Comtois vise à consolider la reconnaissance d’un artiste à mi-carrière et à souligner la qualité de sa production dans le domaine de l’art contemporain à Montréal. Le prix est accompagné d’une bourse de 7 500 $ et d’un budget de 2 500 $ pour l’organisation d’une exposition individuelle sur le territoire montréalais. La Ville de Montréal fait également l’acquisition d’une œuvre du lauréat.e pour sa collection d’œuvres d’art.

Les finalistes du prix Pierre-Ayot

Pour le prix Pierre-Ayot, attribué à un artiste ayant moins de 10 ans de pratique professionnelle en arts visuels, les finalistes sont Caroline Monnet, Guillaume Adjutor Provost et Nadège Grebmeier Forget.

Le prix Pierre-Ayot vise à appuyer et à promouvoir l’excellence de la nouvelle création en arts visuels à Montréal, à favoriser la diffusion de jeunes artistes montréalais et à reconnaître l’effort des diffuseurs qui encouragent les artistes âgés de 35 ans et moins. Une bourse de 5 000 $ et un budget de 2 500 $ pour l’organisation d’une exposition individuelle sur le territoire montréalais sont offerts au lauréat.e. La Ville de Montréal fait également l’acquisition d’une œuvre du lauréat.e pour sa collection d’œuvres d’art.

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin