Volet arts médiatiques du FICFA à la Galerie Sans Nom (GSN), du 23 septembre au 2 octobre

Dans le cadre de la 24e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA), le public est invité à participer au volet Arts médiatiques qui aura lieu du 23 septembre au 2 octobre 2010. L’entrée est libre pour toutes les projections, conférences et performances qui seront présentées et l’invitation est ouverte à tous.

Lors de la réception d’ouverture du FICFA, l’artiste et programmeur Alexandre Quessy (Montréal) fera une performance vidéo en collaboration avec Denis Surette (Moncton). L’artiste utilisera Toonloop, un logiciel qu’il a conçu pour capter des actions en direct et générer des séquences présentées en boucle.

Les artistes pluridisciplinaires Jean-Denis Boudreau (Moncton) et Paul Bossé (Moncton) présentent un projet de recherche intitulé USDhD (Ultra Super Duper hyper Définition). L’objectif derrière cette recherche est de surpasser la haute définition. Le fruit de leur recherche sera présenté le 24 septembre à partir de 17h lors d’une conférence au Café Clémentine et d’un vernissage à la Galerie E dans l’a.

Cette année, une soirée unique intitulée Séances éphémères sera présentée, où les spectateurs deviendront témoins de la construction d’oeuvres médiatiques en direct. Les artistes invités livreront, chacun à leur manière, une poésie visuelle construite par la manipulation d’images et de sons. Caroline Blais (Montréal), artiste et vidéaste, sera en résidence au cours des huit jours précédant l’événement afin d’explorer le territoire, recueillir des images et des objets et collaborer avec Paranerd (Moncton), qui l’accompagnera en musique pour la performance. Une autre collaboration vidéaste-musicien mettra de l’avant les images de pAn (Moncton) et la musique mélodieuse de John Jerome (Moncton). Aussi dans le cadre de cette soirée sera présentée une oeuvre méditative en 3D inspirée des mémoires d’enfance de l’artiste Yves Bourgeois (Montréal). L’artiste pluridisciplinaire Amanda Dawn Christie (Sackville) sera aussi de la partie avec une performance utilisant la pellicule 16 mm et des ondes radios.

À la belle étoile, des courts métrages seront présentés dans le cadre de la très populaire soirée du Ciné-parc. L’activité prévu pour le 26 octobre au Théâtre l’Escaouette à été déplacé au 1er octobre à 21h00 et à 23h15. Parmi les participants cette année, on retrouve Mathieu Arsenault, Les Attiques, Jennifer Bélanger, Gilles Doiron, Mario Doucette, François Gaudet, Nisk Imbeault et David Gregory, Marie-Ève Lavigne, Étienne de Massy et Caroline Monnet. Le Ciné-parc du volet Arts médiatiques est une occasion pour les cyclistes, les piétons et les automobilistes de se régaler d’un bbq et de nouvelles oeuvres vidéos! Le Prix Judith Hamel pour la Meilleure oeuvre en arts médiatiques, accompagné d’un prix en argent de 500$ qui sera remis par un jury lors de la réception de clôture du FICFA. Un prix du public de 100$ sera remis à la meilleure oeuvre du Ciné-Parc du volet Arts médiatiques. Le jury est composé de :

Renée Morel – Journaliste de formation, Renée a fait la recherche, produit, réalisé, scénarisé et coordonné des documentaires pour History Television, Discovery Channel, TFO, ARTV, l’ONF et TV5. Originaire d’Edmundston, N.-B., elle vit dans la région de Moncton depuis 1998. Elle est présentement en montage avec « La Petitcodiac- une rivière renaît », un documentaire qu’elle réalise pour RDI et Radio-Canada Acadie.

Jennifer Bélanger – Jennifer Bélanger s’intéresse à l’observateur accidentel et les éléments du quotidien comme matière en art. Parfois elle croit que l’art à gâché sa vie. Parfois elle s’envoit des lettres d’encouragement par la poste. Bélanger détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université de Moncton et une maîtrise du Nova Scotia College of Art and Design.

Maryse Arsenault – Diplomée de l’Université de Moncton (BAv 2006), Maryse Arseneault continue sa recherche artistique en estampe, peinture, chanson et video, avec plusieurs expositions à son actif. En plus d’être membre et locataire du centre culturel Aberdeen où elle travail en studio, elle est présidente du conseil d’administration de la Galerie Sans Nom et membre de l’atelier d’estampe Imago à Moncton.

Le volet Arts médiatiques est appuyé par le Service des arts médiatiques du Conseil des arts du Canada. Cette année, le Volet Arts médiatiques profite de l’appui de la Galerie Sans Nom, du Café Clémentine, de la Galerie E dans l’a et de CinImage.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel