Un ensemble de données ouvertes pour les centres d’artistes autogérés + un lancement

La chronique ADN

Je vous propose aujourd’hui de faire une incursion furtive dans le monde des données ouvertes avec la publication des coordonnées des centres d’artistes membres du RCAAQ sur le portail Données Québec. Nos collègues de la Société des musées québécois ont lancé le bal en octobre dernier en publiant les coordonnées des institutions muséales du Guide des musées du Québec et le processus s’est fait sans peine, m’a-t-on rapporté. Il me semble donc pertinent de tenter la même expérience et de créer un nouveau point d’accès pour nos centres.

Ce que sont les données ouvertes

Les données ouvertes sont des données (statistiques, géomatique, listes, plans, collections, etc.) libres de droits, puis rendues accessibles et réutilisables. Un ensemble de données ouvertes peut théoriquement être utilisé à toutes sortes de fins, par qui le veut bien. L’utilisation la plus évidente et souvent citée est celle du développement d’applications dont la fonction repose sur la géolocalisation de certains points d’intérêts. En publiant ouvertement et de manière structurée les coordonnées de nos centres, nous ouvrons en quelque sorte la porte des possibles. Il n’est pas dit que ce jeu de données sera immédiatement et abondamment utilisé, mais il reste que sa disponibilité permet d’imaginer différentes manières d’intégrer les centres d’artistes dans le ~web des données~.

Ce que nous souhaitons ouvrir

Très concrètement, nous proposons de publier les coordonnées des centres d’artistes, informations déjà publiques et largement diffusées, mais qui seront dès lors accessibles dans un format structuré et réutilisable. Pour ce faire, le RCAAQ préparera un fichier CSV dans lequel seront listés : le nom des centres d’artistes autogérés, leurs sites web, leur adresse courriel générale, leur numéro de téléphone, leur adresse municipale et leurs coordonnées géographiques lorsqu’applicable. Ce fichier pourra être mis à jour annuellement, au moment du renouvellement des adhésions des membres et ponctuellement, au besoin. Pour la collecte de données initiale, nous nous fierons aux informations publiées sur vos sites web. Si vous savez que celles-ci ne sont pas à jour ou pour toute autre question, je vous invite à communiquer avec moi.

Documenter pour favoriser la découverte en ligne

Ce petit projet tombe à point, alors que le 14 novembre dernier a eu lieu le lancement du guide Documenter pour favoriser la découverte en ligne conçu par la Fondation Jean-Pierre Perreault et Josée Plamondon – spécialiste des bases de données et des métadonnées, qui était avec nous au dernier forum des membres du RCAAQ. Ce guide concis vulgarise les concepts de données, métadonnées, données ouvertes et données liées, présente les avantages que les artistes et les organisations culturelles peuvent tirer à s’y intéresser, puis propose cinq exercices concrets pour se familiariser avec les concepts et technologies en jeu. Il nous invite ainsi à réfléchir à diverses actions que nous pouvons poser pour multiplier les points d’accès à nos organismes et décupler les connexions avec notre milieu, tout en suggérant des pistes très concrètes.

Dans le cadre des activités du RCAAQ, nous pourrons, par exemple, poursuivre notre aventure avec les données ouvertes en documentant nos centres dans d’autres environnements ouverts, tel que Wikidata, ou encore en améliorant le référencement des événements des centres d’artistes avec un travail autour des balises pour moteurs de recherche.

À bientôt!
Isabelle L’Heureux

Subscribe to Réseau art Actuel Newsletter