There is a spider living between us, exposition du 3 juin au 3 juillet à la Centrale

THERE IS A SPIDER LIVING BETWEEN US
TEJAL SHAH, bombay

Présentation d’artiste samedi, 4 juin, 15h

Le soi d’incidence
 

Je l’ai vue, assise là
se bourrant la face de neige

le miroir laissait apercevoir
une réflexion aveugle

Aucune tâche trop énorme
ou rien comme tel
                         insignifiant

Es-tu en train de dire que « rien n’arrive par hasard?»
J’acquiesce.
Mais je suis partagée depuis un moment maintenant,
qu’est-ce que ça signifie?
Ça sonne un peu trop fataliste ou karmique…

Comment devrais-je expliquer que je suis née kurde?
ou que j’ai perdu un œil dans les mines terrestres,
jouant dans les champs à l’extérieur de Phnom Penh

Qu’est-ce qui constitue le tien et le mien?

nous avons une maison ensemble
avons deux chiens ensemble
un compte de banque commun
et une hypothèque partagée

que veux-tu de plus de moi?

Qu’est-ce qui constitue un bon design?

Peux-tu m’entendre même quand mes mots sont empruntés?
Est-ce que je creuse un trou dans ton dos,
comme je repose alignée à ta colonne?

Je saute partout sur toi.

Criss, laisse-moi tranquille
Je ne me suis jamais sentie aussi soulagée
jusqu’au moment où tu as coupé les liens de sang
qui nous unissaient
comme Frida était à sa jumelle ou
les danseuses du Era Mela Mela

Jamais tu ne cesses de m’impressionner
Je suis pleine de talent, pleine de criss de talent
t’as aucune idée

Je force la porte ouverte
ouvre des bouteilles de bières avec des briquets
et que des dents

Je voulais seulement le dire haut et fort comme mon amie –
« FUCK THE PAIN AWAY »

Que tu aimes ça ou pas, je prends part à quelque chose
que je considère comme une suprême
forme d’art

et tu peux juste aller chier si tu aimes                 pas ça.

Porter attention
quelle attention?

— Texte de Tejal Shah, artiste visuelle basée à Bombay, Inde.
Son travail, comme elle-même, est féministe, politique et queer.

La Centrale aimerait remercier Video Assist/Video Mtl pour sa généreuse contribution à cette exposition. La Centrale aimerait aussi remercier ses artistes, membres et Les Brasseurs RJ.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel