Textes / esse

À l’heure où les sociétés doivent composer avec l’imminence des changements climatiques, l’explosion démographique planétaire ou la “singularité” technologique, on voit apparaître dans la littérature et les arts la marque d’un changement de paradigme profond concernant une conception de l’avenir. Se référant aux potentialités performatives du futur, la futurité (traduction du terme anglais “futurity”) s’inscrit dorénavant comme une philosophie de « l’à-venir » offrant de nouvelles avenues théoriques pour penser une suite du monde plus positive hors des schèmes traditionnels de l’utopisme critique.
[…]
Envisager l’art dans sa futurité, c’est […] croire en sa capacité de créer des formes de vie, des modalités de relation novatrices. C’est réinvestir de bonne foi la capacité de l’art de créer de nouveaux mondes, de faire avec les possibles d’une humanité traversée de blessures et de violences, et de se saisir de l’expérience du présent dans l’intention d’en infléchir politiquement et éthiquement la trajectoire.
[…]
Pour souligner la parution du centième numéro de la revue et marquer sa volonté de se projeter vers l’avenir, quel qu’il soit, Esse arts + opinions invite les auteur.e.s et artistes à proposer des textes qui interrogent les enjeux de la futurité à travers ses diverses déclinaisons artistiques (réactivation d’archives, relecture critique et décoloniale de l’art, de ses histoires et de ses objets, pratiques post ou transhumanistes, etc.).

[Appel de textes + Politique éditoriale]

Subscribe to Réseau art Actuel Newsletter