Shift de Collin Zipp, exposition du 27 avril au 5 mai chez DAÏMÕN

Au cours de sa résidence, Collin Zipp fera usage de la vidéo numérique pour investiguer et déconstruire l’espace physique de l’architecture intérieure du Studio. Par la manipulation physique de la vidéo digitale à l’aide de briquets, d’aimants, de matériel informatique et de dissolvants, la lecture des images vidéo est interrompue, mettant la technologie au défi de combler les informations dégradées ou perdues. Les images obtenues se disjoignent en grilles de pixels et en couleurs migrantes. Les contraintes et les manipulations imposées au médium numérique même permettent d’explorer à la fois le champ des médias numériques et l’espace physique. En attirant l’attention sur les failles de la technologie, la technologie elle-même devient le centre de l’attention, créant des situations anti-narratives que le regardeur est forcé d’examiner et de replacer dans le contexte.

Artiste multidisciplinaire, Collin Zipp a obtenu un baccalauréat en arts (BFA) à la University of Manitoba’s School of Art. Son travail porte sur la notion de simulation et les aspects de la réalité. Les œuvres de Zipp ont été présentées dans toute l’Amérique du Nord et à l’étranger, aussi bien dans des galeries que dans le cadre de projections de vidéos. Il poursuit actuellement une maîtrise en arts (MFA) à la University of Lethbridge.

SHIFT
Une résidence et une exposition
de COLLIN ZIPP (Winnipeg)
Résidence: du 23 mars au 26 avril 2011
Exposition au Studiõ de DAÏMÕN: du 27 avril au 5 mai 2011
Vernissage: 27 avril 2011 à 18h30
En collaboration avec Scène des Prairies
Dans le cadre de Scène des Prairies, au même moment et à la même adresse, aura lieu le vernissage de l’exposition «Quelle dérive: Le possible et le réel de Winnipeg» à AXENÉO7.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel