Mouvements pétroliers de Marianne Papillon et Daniel Bourgault, vernissage le samedi 26 septembre à 10h30 à l’Aéroport des Îles-de-la-Madeleine

Le centre d’artiste AdMare inaugure la sixième programmation de l’espace Colis suspect avec l’œuvre du duo Papillon-Bourgault, Mouvements pétroliers, laquelle sera présentée  à l’Aéroport des Îles-de-la-Madeleine, du 26 septembre au 30 octobre 2015.

Marianne Papillon a convié l’océanographe Daniel Bourgault à faire équipe pour réinterpréter artistiquement des résultats scientifiques portant sur les mouvements du pétrole. Le résultat se situe à mi-chemin entre la subjectivité de l’artiste et l’objectivité du scientifique : une envoûtante simulation de déversement en mer est projetée sur une œuvre complexe en fils tendus, laquelle reproduit les trajets des navires-citernes sur le Saint-Laurent. L’œuvre soulève la question : Golfe, territoire habité ou voie de passage?

Cette œuvre est une adaptation du Projet Rioux «Trajectoires pétrolières», une co-création élaborée dans le cadre de la résidence artistique d’Arte Tracto au Parc du Bic en juillet 2015 (http://danielbourgault.com/portfolio/trajectoires-petrolieres/)

 

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel