Mention d’honneur Prix Ars Electronica 2011 pour ‘La chambre des machines’ de Nicolas Bernier et Martin Messier

Nicolas Bernier et Martin Messier ont obtenus une mention d’honneur au prestigieux Prix Ars Electronica dans la catégorie «Digital Musics & Sound Art» pour la performance sonore La chambre des machines.

Des machines constituées d’engrenages et de manivelles sont manipulées pour engendrer une construction sonore à la croisée de l’acoustique et de l’électronique. Immergé dans un son surround, le spectateur découvre l’interaction entre le son mécanique et synthétique. La palette sonore des machines est réinventée grâce au traitement numérique. La chambre des machines provient d’un désir de réappropriation du monde physique dans un environnement de création numérique. Le projet est également un clin d’œil aux intonarumoris, ces machines à bruit construites par les futuristes italiens au début du XXe siècle. Les intonarumoris recelaient de mystérieux mécanismes de la même manière que le font les ordinateurs aujourd’hui.

Abonnez-vous au bulletin du Réseau art Actuel