Écart

Locaux
Bureau administratif
9 x 5,1 m Deux ateliers d’artistes
8,9 x 6,9 m Salle d’exposition
Superficie : 6,94 x 13,84 m
Hauteur totale : 3,61 m
Hauteur libre : 3,10 m
Hauteur de la porte : 2,66 m
Plancher de bois franc
Éclairage halogène
Spécifications techniques

Le centre de diffusion est vaste et pourvu d’un système d’éclairage halogène. Des équipements audio-visuels sont mis à la disposition des artistes. Deux ateliers d’artistes attenant au centre sont également disponibles en location pour des périodes variant de six mois à un an.
Services

Chambre mise à la disposition des artistes
Secrétariat et réception
Centre de documentation
Babillard
Photocopieur
Résidence

Profil

Créé en 1992, L’Écart…lieu d’art actuel est un centre d’artistes autogéré ayant pour mandat de diffuser les tendances actuelles dans toutes les disciplines de l’art visuel. Cependant, il se veut plus qu’un lieu de diffusion. Il se reconnaît différentes fonctions comme celles d’être un lieu de résidence d’artistes, de production (ateliers d’artistes et accès à des équipements technologiques), de recherche, de création et d’échanges. Son but ultime est d’être un lieu habité par les artistes et leurs quêtes. En ce sens, c’est dans l’intention d’étendre ses ramifications que L’Écart diffuse les travaux de ses artistes et favorise la tenue de différentes activités ailleurs qu’en ses murs, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la région. La programmation se construit par appels de dossiers à l’échelle régionale, nationale et internationale. La sélection est effectuée par un jury d’artistes en arts visuels.

L’éloignement des grands centres est un paramètre incontournable de notre réalité territoriale et ce tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoire. Par conséquent, L’Écart doit mettre en valeur une politique de l’éloignement, de la différence, de la déviance et de l’audace. Ce vaste territoire doit être joué comme un atout plutôt que comme une limite et cela sur les plans interne et externe.

L’Écart facilite, favorise et soutient la diffusion et la production de ses artistes en reconnaissant la spécificité de la production régionale. Il tente de débusquer et de mettre en valeur les propositions différentes, les démarches et les façons de faire particulières. Il tente également de faire en sorte que le contenant se modifie selon le contenu et de provoquer des propositions riches et audacieuses. Afin de renforcer son noyau interne, L’Écart se doit de mettre en valeur les forces de tous les secteurs géographiques de la région, de favoriser la relève et de s’y associer, de rechercher les affinités avec d’autres milieux, de provoquer les collaborations, de créer des événements afin de les mettre en scène.

De plus, le centre maintient et renforce les échanges avec l’extérieur de la région en ciblant et en proposant des types d’échanges, en s’associant à des individus (par exemple, des commissaires, des historiens, des critiques d’art), à des centres d’artistes ou à des réseaux d’échanges.

L’Écart favorise grandement la pratique d’accueil d’artistes en résidence dans sa programmation régulière. Par le biais de l’artiste en résidence, notre lieu de diffusion devient lieu de production, amenant ressourcement et échanges entre les artistes d’ici et d’ailleurs. Les résidences sont d’une durée de sept à dix jours. Les recherches et les expérimentations sont généralement suivies d’une exposition. L’Écart attache une grande importance aux conditions de résidence des artistes et fournit cachets, frais de séjours, frais de déplacement et le transport des œuvres. Chaque artiste est invité à présenter au public une conférence sur sa démarche et son expérience en résidence. Des entrevues avec les médias locaux et régionaux sont également planifiées.

Statut : membre régulier

Pour être informé chaque semaine sur l’actualité et les expositions, abonnez-vous au Bulletin